Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT En images : plus de 500 personnes rendent hommage aux victimes des attentats

La foule présente sur la place de la République, hier soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La foule présente sur la place de la République, hier soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une semaine après les attentats de Paris et Saint-Denis, l’émotion était encore palpable hier soir sur la place de la République de Pont-Saint-Esprit.

Plus de 500 personnes étaient rassemblées « sur ce lieu symbolique, la place de la République, pour clamer et défendre notre devise nationale, liberté, égalité, fraternité » a lancé le maire Roger Castillon, dix mois après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper casher.

« Dix mois après, nous sommes de nouveau rassemblés pour rendre hommage non plus à 17 tués, mais à 130 », a rappelé l’édile, avant d’avoir un mot pour les victimes de l’attentat de l’hôtel Radison de Bamako. « La semaine dernière ces assassins ont abattu froidement, massacré des personnes comme vous et moi », a poursuivi Roger Castillon avant de donner la parole aux représentants des trois religions représentées à Pont.

Elus et représentants des trois religions représentées à Pont se sont rassemblés devant 500 personnes (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Elus et représentants des trois religions représentées à Pont se sont rassemblés devant 500 personnes (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est Thierry Pellecuer, pour les protestants, qui a eu la parole en premier : « la France pleure, nous pleurons avec elle. Nous devons lever la tête et rester unis face à cette folie meurtrière qui n’a pas de nom. Unis pour dire non au terrorisme, à la haine, à la peur, aux destructeurs. Unis pour dire oui à la fraternité, au respect mutuel, à la confiance et à l’espérance. »

Le curé de Pont-Saint-Esprit André Jacowski a quant à lui invité « tous les habitants de Pont-Saint-Esprit à, par la prière, la parole et les actes à être partisans de la paix, de l’unité et de l’espérance. Le mal n’aura pas le dernier mot. »

Le dernier à s’exprimer a été le représentant de l’association culturelle musulmane de Pont-Saint-Esprit Hamid El Mhouar. Après avoir une nouvelle fois au nom des musulmans de Pont « condamn(é) fermement ces attentats », Hamid El Mhouar a appelé à l’unité : « ils veulent nous diviser, il faut leur montrer que la France est un pays de valeurs, liberté, égalité, fraternité. Soyons solidaires et unis dans cette épreuve qui touche toute l’humanité. »

Des bougies ont été déposées sur la fontaine de la place (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Des bougies ont été déposées sur la fontaine de la place (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après une minute de silence et une Marseillaise entonnée à capella, le maire Roger Castillon a mis fin au rassemblement sur ces mots : « surtout, n’oubliez pas que la vie continue. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité