A la uneActualitésEconomieL'Eco du Mardi

L’ÉCO DU MARDI Noël : les achats de dernière minute

Dimanche, à la zone commerciale FAMILY VILLAGE. Photo : Coralie Mollaret.
Dimanche, à la zone commerciale FAMILY VILLAGE. Photo : Coralie Mollaret.

Chaque semaine, l'Éco du mardi - en partenariat avec les CCI Nîmes et Alès - vous propose un zoom sur une activité économique du département. Chaque mardi de ce mois de décembre, retrouvez un sujet sur le thème du commerce en cette fin d'année 2015. Cette semaine, Objectif Gard est allé à la rencontre des retardataires qui effectuent leurs derniers cadeaux de Noël. 

C'est une tradition : les deux dimanches avant Noël, les magasins ouvrent leurs portes pour permettre à leurs clients d'effectuer leurs achats de Noël. Soigneusement empaquetés dans du papier aux couleurs chatoyantes, les cadeaux sont placés sous le sapin en attendant le soir du 24 décembre. Ce dimanche, des milliers de Gardois ont afflué dans les magasins. C'est le cas de Pascal, 30 ans, qui flâne en centre-ville : "Je suis militaire, je reviens de Vigipirate à Paris. Là-bas, je n'ai pas eu le temps d'acheter un cadeau pour ma copine. Maintenant que je suis en vacances, je le fais. En plus, c'est agréable de faire ses courses en ville avec les lumières, les décorations et les gens dans la rue", explique le Nîmois, avant de se remettre en quête.

Dans les grandes zones commerciales, les acheteurs sont aussi au rendez-vous. La plupart disent avoir déjà effectué leurs cadeaux. Toutefois, Karim et Maïté originaires de Saint-Gilles ont décidé d'acheter des guirlandes et boules de Noël supplémentaires. Parents d'une petite-fille, ils souhaitent lui faire vivre intensément la magie de Noël.

À quelques pas, Sarah, elle, n'a pas acheté tous ses cadeaux : "pour ma mère ça a été facile. Comme je pars au Canada pour mes études, j'ai décidé de lui acheter un pull avec un caribou. Le problème, c'est pour trouver les cadeaux de mes frères qui, eux, partent pour l'Australie. Je sais qu'une caméra leur ferait plaisir, mais cela coûte cher et je ne m'y connais pas vraiment en technologie".

Outre les technologies, les articles sportifs sont prisés par les acheteurs. Cédric et Emelie, originaires de Marguerittes, sortent de l'une des boutiques avec une paire de chaussures chacun : "on est venu ce dimanche parce qu'il faisait gris et qu'il y a moins de monde que le samedi". Seulement ces achats ne seront pas sous le sapin le soir du 24 : "ces cadeaux sont pour nous et n'ont rien à avoir avec les fêtes. Nous avions juste envie de nous balader et de nous faire plaisir".

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité