Actualités

ALÈS Après les attentats, apprendre les gestes qui sauvent

Olivier Delcayrou s'est rendu au centre de secours ce samedi matin à l'occasion de la formation. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Olivier Delcayrou s'est rendu au centre de secours ce samedi matin à l'occasion de la formation. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

40 personnes ont participé ce samedi, au centre de secours d'Alès, à la formation gratuite initiée par l'Etat après les attentats du 13 novembre. Objectif : apprendre les gestes qui sauvent.

En deux heures de temps, réparties entre une première partie théorique puis une mise en pratique, les participants ont déjà quelques bases. Des bases utiles et parfois suffisantes pour garder quelqu'un en vie. Proposée par le Ministère de l'intérieur, cette formation répond à une forte demande des citoyens après les attentats qui ont frappé Paris en novembre dernier.

« Mais ce que vous allez apprendre aujourd'hui peut aussi vous être utile dans le quotidien », souligne le sous-préfet d'Alès Olivier Delcayrou, présent ce matin au centre de secours. « En France, nous sommes mauvais élèves par rapport à d'autre pays d'Europe, constate le sergent-chef Olivier Henrion. L'objectif, c'est d'inciter les gens à se former ».

Et ce matin, des participants de toutes les générations sont venus écouter les conseils du sergent-chef. Comment réagir en cas d'attaque terroriste ? Comment protéger la ou les victimes ? A qui donner l'alerte ? Quand faire un dégagement d'urgence ? Quelles sont les positions d'attente ? Comment traiter une hémorragie ? Toutes ces questions et bien d'autres ont été abordées puis illustrées par des « ateliers miroir » : par petits groupe, il fallait reproduire les gestes des professionnels.

D'autres sessions sont organisés tout les week-end de février. Au total, 2 300 personnes devraient être formées sur tout le département grâce aux 17 communes qui accueillent ces formations. Inscriptions sur www.gard.gouv.fr. Pour en apprendre plus, il faudra suivre la formation PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1).

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité