Actualités

CAMARGUE La publicité est persona non grata dans le Grand Site

Certes ces panneaux ne sont pas immenses ou nuisibles mais leur accumulation n'est pas un atout pour le territoire (Photo Streetview Google DR)
Certes ces panneaux ne sont pas immenses ou nuisibles mais leur accumulation n'est pas un atout pour le territoire (Photo Streetview Google DR)
Certes ces panneaux ne sont pas immenses ou nuisibles mais leur accumulation n’est pas un atout pour le territoire (Photo Streetview Google DR)

Suite au COmité de PILotage du Grand Site de la Camargue Gardoise organisé en janvier dernier, la publicité illégale qui est largement implantée le long des routes sera bientôt bannie de ce secteur. Un gain pour la qualité visuelle du paysage.

Si jusqu’aujourd’hui elle était tolérée, la publicité sera très prochainement obligée de se mettre à l’ordre du jour. Le label Grand Site a fait évoluer le territoire et comme le tourisme devient la principale ressource de la Camargue, il faut choyer les yeux tantôt ébahis tantôt écœurés des visiteurs.

Des publicités toutes tailles, de tous formats, des couleurs improbables et des écritures souvent approximatives font du bord des routes gardoises un enfer visuel.

La démarche mise en action en juillet 2015 est un sacré travail doit être réalisé mais c’est avant tout une mission régalienne de l’État confiée à la DDTM30. « Dès 2014, le secteur du Pont-du-Gard avait été inspecté et concerné par la même démarche. Nous nous sommes donnés des priorités sur les territoires à forts enjeux. Nous déterminons les adresses et les propriétaires mais c’est difficile car certains ne peuvent être retrouvés. Quand il y a un alignement de panneaux publicitaires, on voit le premier en passant mais cela peut nuire aux autres publicités… On ne regarde même plus! La multitude est nuisible. Pour le secteur du Pont-du-Gard, dès la réception des lettres, la moitié des panneaux illégaux ont disparu des routes!«  » évoque Agnès Vidal, responsable de l’Unité Intégration de l’Environnement de la DDTM30.

« Dans un premier temps, nous allons envoyer en courrier de rappel à la réglementation en vigueur à chaque annonceur, publicitaire ou bénéficiaire de ces panneaux en situation d’illégalité, avant l’été. Nous expliquerons les détails, les critères d’infraction… C’est une démarche au cas par cas, l’intérêt est que l’affaire se règle à l’amiable avant d’en venir à d’autres sanctions » rappelle Agnès Vidal.

Le but de la démarche est d’harmoniser les publicités qui jalonnent les routes du sud du département. Des réglementations existent, les publicitaires en connaissent les aspects et doivent s’y plier. Pour les personnes de bonne foi, le dépôt du ou des panneaux illégaux se fera sans mal, d’autres propositions seront suggérées, tout en restant légales!

Si, une fois la lettre reçue rien ne bouge, un arrêté de mise en demeure sera établi par le Procureur pour une mise en conformité sous 15 jours. Si l’immobilité est encore d’actualité après ces diverses menaces, place à l’astreinte journalière d’environ 200 euros par panneau (au profit de la commune d’implantation) qui risque fort de faire disparaître les panneaux! Personne ne sera pris au dépourvu…

Des solutions existent d’ores et déjà, elles sont proposées par le Conseil Départemental du Gard.

Si vous pensez être en situation d’illégalité, merci de contacter la DDTM30 : agnes.vidal@gard.gouv.fr

Vous pouvez également vous référer au code de l’environnement et aux articles L.581-1 et suivants

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité