A la uneEconomie

NÎMES La CCI inaugure son premier bâtiment du Cluster Village de l’Apprentissage

Damien Alary, Henry Douais et Carole Delga. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Damien Alary, Henry Douais et Carole Delga. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce matin, à Marguerittes, une soixantaine d’élèves a pris ses quartiers dans la nouvelle plate-forme innovante « Tourisme Hôtellerie Restauration Agriculture » CCI Sud Formation. Les étudiants ont été rejoints par un cortège de personnalités : la présidente de la Région, Carole Delga, le Préfet du Gard Didier Lauga ou le président de la CCI Nîmes Henry Douais.

En projet depuis 2010, le premier bâtiment du Cluster a été inauguré ce matin, à 11h, par le gratin de la politique locale et régionale. Après le traditionnel coupé de ruban et une petite visite dans les différentes salles de cet ensemble bâti par l’agence Portal-Teissier, Marina Fructus, la directrice de la CCI Sud Formation – CFA Languedoc-Roussillon, a résumé l’intérêt de ce nouveau site : « Ce Cluster, c’est avant tout la mixité des métiers et une mixité des niveaux : du CAP au Bac+3. On souhaite que ce soit les jeunes qui gèrent le Cluster de A à Z. On leur fait confiance, on veut développer leur sens créatif », explique la directrice.

Michel Kayser : « La restauration est une école de la vie »

Le fonctionnement est en effet basé sur le principe d’une entreprise-école dont la gestion est confiée aux élèves du Cluster en collaboration avec ceux de Rodilhan. D’une surface de plus de 2 700m2 et d’un coût de 10 millions d’euros, cette plate-forme devrait, à terme, accueillir 340 apprentis de l’hôtellerie, tourisme et restauration et 50 en agriculture. Une nouvelle qui semble être au goût - et il s’y connait - du chef du restaurant Alexandre à Garons, Michel Kayser : « Cela fait 32 ans que je suis sur Garons. On a deux étoiles au Michelin mais pour faire ce parcours, il faut des gens de qualité, qui ont l’envie, le savoir-vivre, le courage, l’audace et qui sont humbles. La restauration est une école de la vie ». Le Cluster, en plus d’être une école de la vie, devrait aussi être une école soucieuse de la santé et de l’environnement puisqu’elle va s’attacher à développer le « zéro déchet » ainsi que les circuits courts et locaux. « C’est un projet collectif et futuriste, une réponse aux besoins exprimés et une réponse aux besoins de l’emploi », conclura le président de la CCI Nîmes Henry Douais.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité