ALÈS Les élèves des Mines construisent les voitures propres de demain

Lotus Elise B100 et Lotus Elise FlexFuel. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Lotus Elise B100 et Lotus Elise FlexFuel. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce mercredi matin, deux véhicules éco-innovants conçus par des élèves de l'école des Mines ont été testés sur la piste du Pôle mécanique.

Ils sont étudiants à l'école des Mines et sont passionnés d'automobile. Regroupés au sein de l'association Cévennes Car Club, une vingtaine de jeunes ont travaillé dernièrement à l'élaboration de deux véhicules : la Lotus Elise Biodiesel et la Lotus Elise FlexFuel.

Les deux projets ont chacun leurs particularités. La Lotus Elise Biodesel a pour objectif de développer les bio-carburants, dont la combustion produit 80% de CO2 en moins par rapport aux voitures diesel conventionnelles. Les carburants sont issus d'huiles usagées recyclées ou de micro-algues. Pour mener à bien cette expérience, une campagne de crowdfunding a été lancée auprès des internautes et a permis de collecter 4 000€.

Les ambitions des Emayens ne s'arrêtent pas là. Grâce à un partenariat avec l'école Saint-Hilaire, située à Paris, un second véhicule a été conçu : la Lotus Elise Flexfuel, qui fonctionne avec du bio-éthanol. La coopération entre les deux structures a pour but de sensibiliser les élèves du lycée Saint-Hilaire sur la thématique des bio-carburants : « Cette Lotus est un objet de démonstration. Nous souhaitons la présenter lors de différents événements automobiles : rallye du Gard, rallye Monte-Carlo des énergies nouvelles, etc », explique Antonin Vinatier, vice-président de l'association Cévennes Car Club. Pour la réalisation de cette voiture, l'établissement parisien a alloué la somme de 3 000€ à l'association alésienne.

Au total, 80 élèves du département sont mobilisés sur ces deux projets (école des Mines et CFA d'Alès, IUT de Nîmes, etc.) destinés à « démocratiser des sources énergétiques intéressantes pour le monde automobile de demain ». Toujours dans cette logique, Cévennes Car Club prévoit également la construction d'une voiture électrique de rallye, en partenariat avec le constructeur de Saint-Christol-lès-Alès, PGO Automobile.

Partager