ActualitésSociété

LES ANGLES La ville met en place une mutuelle communale

Jean-Michel Barbry et Mickaël Verhenne, de Mutualia, le maire des Angles Jean-Louis Banino et l'adjointe aux affaires sociales Martine Faucon, hier en mairie (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean-Michel Barbry et Mickaël Verhenne, de Mutualia, le maire des Angles Jean-Louis Banino et l'adjointe aux affaires sociales Martine Faucon, hier en mairie (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après Villeneuve, Rochefort-du-Gard ou encore Aramon, c’est au tour des Angles de proposer une mutuelle communale à ses administrés.

« C’est à la mode ! » lancera même le maire anglois Jean-Louis Banino, au moment de présenter cette mutuelle confiée, comme chez les voisins, à Mutualia.

« Une nécessité sociale »

Une « mode » qui vise surtout à « obtenir des tarifs préférentiels », explique l’édile. « Une nécessité sociale de proposer une mutuelle aux jeunes en recherche d’emploi ou aux personnes âgées qui ont des petites retraites », développe l’adjointe aux affaires sociales Martine Faucon. Autant de catégories qui ne sont pas concernées par la loi obligeant les employeurs à proposer une complémentaire à leurs salariés entrée en vigueur le 1er janvier. « Des personnes hors des cases, qui ne bénéficient pas d’aides, et qui avant n’avaient pas accès aux soins », explique Mickaël Verhenne, responsable commercial de Mutualia. D’une manière générale, la mutuelle communale sera ouverte aux personnes résidant ou travaillant aux Angles, « quels que soient le régime de sécurité sociale, à partir du moment où elles n’ont pas de mutuelle obligatoire », poursuit le responsable commercial.

A la recherche du meilleur rapport qualité/prix, la municipalité a mis en concurrence six mutuelles, avant de retenir Mutualia. « Nous avons une volonté d’ouvrir l’accès à une complémentaire santé pour un maximum de personnes », affirme Mickaël Verhenne. Pour ce faire, quatre niveaux de garanties seront proposés, de 15,52 euros à 46,34 euros par mois en fonction des tranches d’âge. « D’expérience, 80 % des personnes qu’on rencontre signent, explique l’animateur des ventes Jean-Michel Barbry. La grande majorité gagne sur les garanties ou les tarifs, et beaucoup sur les deux. »

Des prix bloqués sur 2016 et 2017

Question prix, « ils sont bloqués pour 2016 et 2017 », note Jean-Michel Barbry, sachant qu’une éventuelle augmentation devra obtenir la validation de la mairie. Pour les maintenir à terme, il faudra « environ 200 personnes sur le contrat, table Mickaël Verhenne. D’expérience, on sait que ces contrats marchent plutôt bien. » D’ailleurs, les communes voisines seraient « largement » dans les clous.

En attendant, une réunion publique de présentation de la mutuelle est prévue le mercredi 23 mars au Forum, salle Blanchard, à 18 heures. Une permanence sera organisée le lendemain toute la journée au foyer restaurant, d’autres suivront au rythme d’une matinée tous les quinze jours.

Plus d’informations ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité