Faits Divers

JUSTICE Nîmes : Il ciblait les couples âgés

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

13 condamnations et des actes toujours plus violents. A 25 ans, il se présente devant la chambre de l’instruction de Nîmes avec un casier judiciaire qui ne plaide pas pour lui. Incarcéré pour des cambriolages violents, il demande sa remise en liberté.

L’été dernier une série de vols avec violences au domicile de personnes âgées inquiète le commissariat de Nîmes. Le 4 août, un grand père surprend deux voleurs chez lui. Le papy essaie de s’interposer malgré sa santé fragile... Résultat : « une main cassée et des traumatismes sur tout le corps pour l’octogénaire qui subira une intervention chirurgicale de 5h. Depuis il se déplace en fauteuil roulant », explique la juge.

Quelques jours plus tard, dans le centre ville de Nîmes, deux hommes font exploser à coups de pieds la porte d’un couple âgé. « Les voleurs projettent violemment les propriétaires des lieux au sol et ils repartent avec un appareil photo et de la menu monnaie », poursuit-elle... L’alerte est donnée. Les voleurs sont repérés par une patrouille de police. Avant de s’enfuir en scooter, les complices vont projeter des pierres sur les forces de l’ordre afin d’échapper à une interpellation. Les policiers n’arrivent pas à les rattraper mais trouvent un ADN sur une pierre envoyée par un agresseur.

Il correspond à celui d’un homme fiché pour des affaires de vols et de stupéfiants. Intercepté, cet homme nie toute participation aux faits chez les personnes âgées ou sur les policiers. Même si les caméras de vidéo surveillance viennent l’accabler. « L’Adn sur la pierre c’est un hasard et pour les vêtements que j’ai sur moi au moment de mon arrestation et qui ressemblent aux vêtements utilisés lors des agressions c’est une erreur des victimes », lance nonchalant le détenu qui s’est vu refuser sa remise en liberté par la chambre de l’instruction de Nîmes.

Boris De La Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité