A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE / LAVAL 1 – 1 Les Crocos ont fait le boulot

Les supporters ont communié avec le public après le match. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Les supporters ont communié avec le public après le match. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Tout s’est joué en seconde période pour les Nîmois qui ont recollé au score, au terme de trente minutes de domination, grâce à un Renaud Ripart survolté devant 12 573 spectateurs.

Ce sont les Nîmois qui se montrent les plus entreprenants à l’attaque dans les premières minutes de jeu et Ripart est le premier à tenter sa chance à bout portant. Sa frappe est détournée, Larry Azouni surgit hors de la surface mais le portier s’illustre une deuxième fois. Steve Mounié prend le défenseur de vitesse quelques minutes plus tard mais son coup d’épaule est sifflé par l’arbitre. Outre les débordements de Cissokho à gauche, on cherche le jeu aérien presque systématiquement côté nîmois. Contre le cours du jeu, le défenseur lavallois Fouad Chafik fustige Gauthier Gallon et ouvre le score à la 12 ème minute. La réponse est immédiate, d’abord sur une tête de Steve Mounié au-dessus du cadre, puis sur un centre de Toifilou Maoulida qui trouve Renaud Ripart.

Laval prend peu à peu le dessus et se montre plus présent dans le camp nîmois, mais Cordoval est bien en place, comme à la 24 ème minute où il réalise deux tacles à l’angle de la surface. On se livre un attaque-défense sans réussite des deux côtés, le match perd en intensité. C’est le public qui reprend les choses en main pour réveiller le stade des Costières. Mais la défense lavalloise fait bloc, et s’impose physiquement. Sur un coup franc, suite à une faute sur Steve Mounié, Téji Savanier cadre mais manque de puissance à la 43 ème minute. Le premier carton jaune tombe à la 44 ème minute suite à une faute évidente sur Renaud Ripart commise par Kevin Pierrot.

Trente minutes de folie en seconde période

À l’entame de la seconde période, les Nîmois sont poussés par un public survolté. C’est encore Renaud Ripart qui donne le ton sur le côté droit et obtient de nombreux corners dangereux. Les Nîmois sont plus percutants et montrent plus d’engagement physique. Téji Savanier réalise un crochet pour se libérer d’un défenseur et frappe, mais le ballon est dévié. Sur le corner, le ballon, fuyant, fini sur le poteau gauche à la 54 ème minute. Les Nîmois n’en finissent pas de se créer des occasions dangereuses, et c’est Renaud Ripart qui égalise après plusieurs minutes d’une intense domination. Larry Azouni manque de peu d’inscrire le second but des Nîmois, mais le ballon atteint la barre transversale.

Les Nîmois délaissent un peu la défense et les Lavallois se retrouvent en supériorité numérique sur un contre, finalement stoppé. À la 67 ème minute, Gauthier Gallon est battu sur une frappe qui termine sur le montant gauche. Maoulida, qui livrait son dernier combat aux Costières, est remplacé par Anthony Koura. À la 79 ème minute, le match est arrêté quelques secondes pour célébrer les 79 ans du club. Nasser Chamed remplace Ousmane Cissokho à la 83 ème minute. Lors d’un duel avec Steve Mounié, le défenseur Adrien Monfray récolte un carton jaune. Téji Savanier est remplacé dans le temps additionnel par Théo Valls avant que l'arbitre ne libère les 22 joueurs.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité