A la uneActualités

DANS NOS VILLAGES Saint-Paulet-de-Caisson, l’autre feria de Pentecôte

Lors de l'encierro nocturne d'ouverture, vendredi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors de l'encierro nocturne d'ouverture, vendredi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Alors que la feria de Nîmes bat son plein, une autre bien plus au nord n’est pas en reste.

Il s’agit de la feria Lou Sant Pauletes, à Saint-Paulet-de-Caisson, à côté de Pont-Saint-Esprit. Une feria lancée et proposée par le club taurin éponyme, fruit du travail de nombreux bénévoles.

Feria oblige, on retrouve au programme une bodega, un abrivado ou encore le traditionnel encierro de vachettes pour l’ouverture, le vendredi soir.

Le maire Christophe Serre a remis la clé de la ville à l'organisateur Thierry Gas (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire Christophe Serre a remis la clé de la ville à l'organisateur Thierry Gas (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une ouverture qui s’est déroulée après que le maire et conseiller départemental Christophe Serre a remis symboliquement la lourde clé de la ville à l’organisateur Thierry Gas. Un organisateur qui a martelé une nouvelle fois que « cette culture taurine est notre culture, et elle nous a été transmise par nos aïeux. » Le maire a quant à lui souhaité que cette feria « soit un moment de convivialité où on s’amuse avant de préparer sereinement la prochaine. »

Les Barjorettes ont mis l'ambiance devant le Saint Paulet, bien aidées par la peña bagnolaise les Astres aux Notes (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les Barjorettes ont mis l'ambiance devant le Saint Paulet, bien aidées par la peña bagnolaise les Astres aux Notes (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En attendant, cette septième édition a démarré sur les chapeaux de roues avec l’encierro de vachettes, déplacée cette année au stade, qui a drainé un public nombreux. Un public qui a eu droit à une petite frayeur lorsqu’une des vachettes a réussi à se faufiler entre les grilles avant d’être rapidement, et sans dommages, rattrapée par les manadiers.

Lors de l'encierro nocturne d'ouverture, vendredi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors de l'encierro nocturne d'ouverture, vendredi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors de l'encierro nocturne d'ouverture, vendredi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors de l'encierro nocturne d'ouverture, vendredi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Cette première soirée s’est déroulée dans une ambiance détendue et festive, et la feria se prolongera jusqu’à ce soir, avec encore des animations sur les promenades (et notamment le chanteur Ricoune, bien connu des festaïres), un taureau-piscine, un apéritif animé ou encore la paëlla pour clôturer l’événement.

Le programme complet est ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité