Actualités

IL Y A 4 ANS… Les « paras » en congrès planaient sur Nîmes

Para
La solennité était de mise

Il y a 4 ans, alors que se tenait pour la 49ème fois le congrès de l’Union Nationale des Parachutistes, le square du 11 novembre de Nîmes recevait la visite de 453 bérets rouges.

Nîmes est une terre d'Armée. Elle l'est aujourd'hui, elle l'était encore plus il y a quelques années. Pour leur 49ème congrès, les membres de l'Union Nationale des Parachutistes de France envahissaient la cité des Antonin et organisaient des festivités spectaculaires. Ceux-ci participaient à un moment solennel et émouvant pour ces anciens combattants, dont certains ont connu la Seconde Guerre Mondiale.

En présence de Franck Proust, adjoint au maire de Nîmes et député Européen et d'Yvan Lachaud, alors député et adjoint au maire de Nîmes, le programme très protocolaire comprenait une prise d’armes, une remise de décorations, un dépôt de gerbes au monument aux morts des deux guerres et une allocution du Général de corps d’Armée Christian Piquemal, également président national de l’Union Nationale des Parachutistes (UNP).

Des chants, entonnaient par les militaires de jadis, étaient repris par les militaires en présence. L’un d’eux, André Boissy, soulignait qu’ils étaient "venus de toute la France, et pas uniquement de Métropole, mais aussi des Dom-Tom", rappelant que le Congrès précédant s'était tenu à Montauban.

Une dizaine de parachutistes virevoltaient alors dans les airs au-dessus du centre ville de  Nîmes. "Le mythique avion des paras, le Nord 2501", planait sur les arènes. Cet avion, qui volait durant la Seconde guerre avait la capacité de transporter 35 militaires. Alors que le vent soufflait sans pour autant gâcher la fête, l'Esplanade Charles de Gaulle, sous un ciel parfaitement dégagé, voyait les parachutistes atterrir en toute sécurité.

Para
Un parachutistes atterrissant sur l'Esplanade

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité