ActualitésSociété

NÎMES La nuit des musées, la culture à contre-jour

Expos Photo Anthony Maurin)
Au musée des Cultures Taurines, allez faire un tour pour voir l'exposition "La tauromachie en Bande Dessinée: trésors de la collection Viallat" (Photo Anthony Maurin).

Pour la 12ème édition de "La Nuit Européenne des Musées", tous les musées de Nîmes sont gratuits et ouverts à tous, ce samedi. Entre 20h à minuit, vous êtes tous invités à découvrir autrement les collections, expositions et animations des musées, librement et avec la magie de la Nuit. Programme.

Si cette manifestation existe depuis 12 ans, à Nîmes, on la connaît sous cette forme depuis la moitié. En effet, pour sa 6ème édition nîmoise, cette opération vous ouvre les portes des galeries d’art nîmoises qui s'associent elles aussi à cet événement.

Carré d'Art - Musée d'Art Contemporain

- de 20h à minuit, découvrez l’exposition "Ugo Rondinone : becoming soil". L’artiste a transformé le musée en un vaste paysage avec nuits étoilées, paysages monumentaux et grands ciels bleus. Sont aussi présentes des sculptures d’oiseaux, chevaux et poissons. Cette exposition évoque la place de l’homme dans l’univers, ses interrogations face au vertige de l’infini et la beauté des phénomènes naturels, dans une vision toute romantique…

- à 20h30 et à 22h, visites commentées de l’exposition par Corinne Rondeau, auteur du texte du catalogue (durée : 1h environ).

- "Voix(e) et contre danses" : des étudiants de l’Ecole Supérieure des Beaux - Arts de Nîmes posent leur regard et interprètent en vidéos des œuvres de la collection permanente et des nouvelles acquisitions du musée (2015).

- Prix des lycéens : Jeune regard(t) du lycée Hemingway de Nîmes. Des reportages audio et vidéo, un support papier original, pour découvrir le lauréat désigné par les élèves de terminale de la section Design.

- Carré d’Art vous propose également un parcours – découverte ludique d’œuvres de sa collection : "Petites taches de couleurs" à chercher en famille.

Muséum d'Histoire Naturelle

Le Muséum de Nîmes, qui se classe aujourd’hui au sixième rang national par l’importance de ses collections, vous propose une promenade nocturne dans les salles et le jardin du musée.

- "Constellations au jardin" : une projection d’images spatiales sur un mur du jardin avec les commentaires de Philippe Tosi, animateur au Planétarium et photographe du ciel.

- "Nos animateurs naturalistes en maraude dans la salle de zoologie…". Ils seront présents, dans ce lieu insolite d’émerveillement et de curiosité, pour répondre aux questions que vous vous posez sur certains des 500 spécimens d’animaux naturalisés exposés.

- "La Bibliothèque vivante", salle Emilien Dumas (2ème étage).
Venez à la rencontre d’hommes et de femmes "livres", auteurs de récits personnels ou imaginaires : ils vous raconteront en tête à tête une histoire fantastique, dramatique ou drolatique. Une expérience riche en émotions dans le cadre historique de la salle Emilien Dumas du Muséum.
"La Bibliothèque vivante" se poursuivra le dimanche 22 mai de 14h à 18h.

Musée du Vieux Nîmes

- de 20h à minuit : visite libre de l’exposition "Indigo, la couleur du monde".
Cette exposition exceptionnelle regroupe des vêtements et des textiles du monde entier, teints avec un pigment végétal connu depuis plus de 4000 ans. Les textiles présentés invitent à suivre un périple bleu qui met à l’honneur les savoir-faire communs à tous les teinturiers, la richesse des nuances, la variété des formes, les cultures et les identités dans un grand tour du monde de l’indigo. Une superbe invitation au voyage.

- "La classe, l’œuvre" : vitrine du musée, passage du Chapitre / jardin du musée : réinterprétation et création collective autour de pièces choisies dans les collections du musée, élaborées en concertation avec l’équipe enseignante et l’équipe de médiation du musée.

- Ecole maternelle de la Placette / Thèmes choisis : le bleu et le patchwork.

- Ecole élémentaire Marie Soboul / Thèmes choisis : l’habitat, le contenant.

- Collège Jules Vallès / Travail à partir des portraits "à la silhouette".

- de 20h à 23h : ateliers libres "Le jeu du bleu". Livret-jeu disponible à l’accueil du musée, pour les enfants accompagnés de leurs parents.

Musée des Cultures Taurines

Découvrez la nouvelle exposition "La tauromachie en bande dessinée : trésors de la collection Viallat". La collection d’Henriette et Claude Viallat, constituée de près de 1500 albums, couvrant tout le champ du vingtième siècle et les premières années du vingt et unième siècle, constitue l’ensemble le plus complet et le seul conservé dans une collection publique, consacré à cette thématique. Visite libre de l’exposition de 20h à minuit.

"La classe, l’œuvre" : réinterprétation et création collective autour de pièces choisies dans les collections du musée. Ce travail de longue durée a été élaboré en concertation avec l’équipe enseignante et l’équipe de médiation du Musée.

- Ecole Jean Jaurès, classe de CP  / Thèmes choisis : Le taureau Vovo

- Ecole maternelle Emmanuel D’Alzon / Thème choisi : Les taureaux de Camargue

- de 20h à 23h : ateliers libres « Création de bandes dessinées ». Des planches vides de bandes dessinées seront à la disposition des enfants … à eux de remplir les cases !

Musée des Beaux-Arts

Le musée des Beaux-Arts possède une très grande collection d’œuvres d’art : peintures, sculptures, gravures, dessins, objets… auxquels s’ajoute la superbe mosaïque romaine d’Admète, au centre de l’Atrium. Toutes ces œuvres sont abritées dans le magnifique bâtiment de l’architecte nîmois Max Raphel (1863-1943), rénové par Jean-Michel Wilmotte en 1987.

La nuit des musées 2016 a pour thématique le retour de restauration d'une œuvre marquante du musée des Beaux-Arts : "Saint Luc peignant la Vierge", de Pieter Coecke van Aelst:

- Ce tableau constitue l'occasion de parler du patron des peintres, des techniques picturales (tempera, huile), des supports (bois, toile, pierre, cuivre), avec démonstrations à l’appui.

- C’est également l’occasion d’en savoir plus sur l'artiste, Pieter Coecke van Aelst, un peintre flamand  qui voyage au  XVIème siècle en Italie (où il s'inspire de Michel Ange) et en Turquie (où il représente des Ottomans), et de rechercher des emprunts et des orientalismes  dans les œuvres de la collection.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES La nuit des musées, la culture à contre-jour”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité