Faits Divers

BEAUCAIRE Elle est sauvée par un policier la nuit de Noël : en guise de cadeau, elle le mord 

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Photo d’illustration

Elle écope de 2 mois de prison avec sursis et 700 euros de dommages et intérêts à verser au policier qu’elle a mordu le soir de Noël. Le gardien de la paix s’était interposé alors qu’elle était frappée par son compagnon.

« Lorsque les policiers sont intervenus pour la seconde fois de la nuit lors du dernier réveillon du 24 décembre, ils ont vu dans l’appartement une femme traînée au sol, frappée, étranglée », affirme l’avocat d’un policier qui se souviendra longtemps de son étrange cadeau de Noël. Le gardien de la paix s’interpose. Il arrête le compagnon violent qui se déchaîne sur sa compagne. Alors qu’il parvient à le maîtriser « il va recevoir des insultes et des coups de la femme qu’il venait de sauver », poursuit l’avocat partie civile. A la barre du tribunal correctionnel, la femme âgée de 35 ans, qui comparaît pour « outrage, rébellion et violence sur personne dépositaire de l’autorité publique », a repris ses esprits depuis son réveillon à Beaucaire. Elle répond avec calme aux questions de la présidente.

Pourquoi avez-vous réagi de cette façon, interroge la juge ?

« Je regrette, j’avais des problèmes dans ma vie personnelle, puis j’avais consommé un peu trop d’alcool… c’était le réveillon », essaie de convaincre la fonctionnaire qui s’occupe dans un hôpital de la région de personnes ayant de très gros problèmes de santé.

« Vous l’avez mordu jusqu’au sang », reprend la présidente d’audience surprise de la réaction de la prévenue.

Puis le procureur adjoint, Stéphane Bertrand, prend la parole et réclame 3 mois de prison avec sursis pour cette femme qui n’a jamais été condamnée. Elle sera sanctionnée de 2 mois de prison avec sursis et 700 euros de dommages et intérêts à verser au policier mordu.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité