Actualités

ALÈS « Coup de pouce » pour 90 écoliers de la ville

Les 90 élèves diplômés à l'Espace Cazot. EL/OG
Les 90 élèves diplômés à l'Espace Cazot. EL/OG
Les 90 élèves diplômés à l'Espace Cazot. EL/OG

Ce vendredi, à l'espace Cazot d'Alès, 90 écoliers de la ville ont reçu la récompense d'un an d'implication dans le cadre de l'opération nationale Coup de Pouce. Un dispositif qui vient chaque année en aide aux enfants dont "on pressent qu'ils ont besoin d'aide".

Comme chaque année, de novembre à juin, 4 soirs par semaine après la classe et durant 1h30, plusieurs dizaines d'écoliers ont suivi l'opération "Coup de pouce". Par groupes de 5, les bambins participent à des activités ludiques, courtes et dynamiques dans une ambiance décontractée, menées par des animateurs. Objectif : développer la confiance et la motivation des enfants, en expérimentant le plaisir de jouer avec les mots ou les chiffres. Cette action s'adresse aux enfants de 6 à 7 ans, repérés par leur enseignant comme ayant des fragilités dans l’apprentissage de la lecture ou des mathématiques, "parce qu’ils ne bénéficient pas des étayages sociaux et familiaux dont ils ont besoin pour réussir", soulignent les animateurs.

De 14 clubs, la ville est passée à 18 cette année, grâce à un budget en légère augmentation, tant du côté de l'Etat que de la mairie d'Alès. 37 000€ sont financés par le premier, 42 000 € par le second. Le nombre d'élèves suivis a donc également augmenté, de 80 à 90 jeunes. "Il s'agit d'assurer l'avenir de notre pays", note Olivier Delcayrou, sous-préfet d'Alès. "Tout se joue à la fin de la maternelle", ajoute Christian Chambon, adjoint à l'éducation et principal du collège Jean Racine.

Pour clore plusieurs mois de travail, dans une ambiance survoltée, les petits ont reçu un diplôme et un cadeau vendredi dernier. "Les actions qui fonctionnent sont rares. C'est le cas de celle-ci, qui se déroule en lien avec les parents. C'est primordial", conclut Christian Chambon. Devant eux, les parents remplis de fierté ont bombardé leur progéniture de photos.

 

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité