A la uneActualité générale.

FAIT DU JOUR Beaucaire Terre d’Argence veut montrer « une autre image » de son territoire

Photo : Coralie Mollaret.
Visite du poste ERDF de Jonquières. Une convention a été passée avec ERDF pour mettre en place 11 km de tuyaux (de Jonquières à la ZI Domitia). À terme, ils accueilleront la fibre optique. Photo : Coralie Mollaret.

Si la précarité est l’une des réalités de la CCBTA (Communauté de communes Beaucaire Terre d’Argence), élus et chefs d’entreprise ont voulu montrer, à l’occasion de la visite du préfet du Gard, l’image d’un territoire qui entreprend. 

Capture d’écran 2016-06-19 à 14.18.38Située au bord du Rhône, à l’entrée de la grande région, la CCBTA se compose de 30 000 habitants, répartis dans cinq communes (Beaucaire, Bellegarde, Fourques, Jonquières-Saint-Vincent et Vallabrègues). Jeudi matin, le préfet du Gard Didier Lauga a rencontré les acteurs économiques et politiques du territoire. En poste depuis 6 mois, le haut fonctionnaire vient découvrir un territoire qui « n’a pas souvent bonne presse ». Supérieur à la moyenne du Gard, le taux de chômage culmine à 17,2%. La population reste peu qualifiée et seulement 53% des ménages sont imposables. Le développement économique, compétence première de la CCBTA, est l’un des principaux enjeux.

Jeudi, réunis dans la salle du conseil communautaire, élus et acteurs de l’économie locale (association Terre d’Argence Active, entreprises ERDF, Suez, Fonroche…) ont montré « une autre image » de la CCBTA. Un territoire composé de sept grandes zones d’activités économiques (deux nouvelles sont en passe d’être créées) qui ouvrent les bras à l’implantation d’entreprises. Afin d'être plus compétitive avec les zones d'activités des Bouches-du-Rhône, la CCBTA a récemment baissé le prix du foncier de certaines de ses zones (de 55 € à 26 m2). 

Parmi les projets en cours, les élus communautaires ont acté, lundi, la création d’ateliers-relais sur la ZI Dominitia de Beaucaire. D’ici 2017, quatre bâtiments artisanaux de 180 à 220 m2* accueilleront des entreprises : « Les artisans ont besoin de locaux de petites surfaces pour lancer leurs activités et, plus tard, acheter du foncier sur la zone d’activités », fait remarquer le directeur général des services de la CCBTA, Hervé Boulle.

Développer une filière de traitement des déchets

Plus solides, d’autres entreprises s’implantent comme Fonroche, spécialisée dans les énergies renouvelables. En 2019, la société ouvrira une unité de méthanisation sur la ZI Domitia de Beaucaire afin de produire de l’énergie et du fertilisant, à partir des déchets organiques. À la clef : la création de 5 emplois et 30 indirects. Avec le projet d’extension du site d’enfouissement de SITA Suez à Bellegarde, les politiques locaux réfléchissent à faire émerger une véritable « filière de traitement des déchets ».

Enfin, pour renforcer l’attractivité de son territoire, la CCBTA se tourne vers le très haut débit. Depuis octobre 2015, un schéma d’aménagement numérique s’élabore pour être livré en septembre 2016, avec comme priorité : irriguer les zones d’activités économiques. Mais les élus et ERDF s’y emploient déjà : actuellement, des kilomètres de fourreaux sont en train d’être déployés de la future centrale photovoltaïque de Beaucaire jusqu’au portes de Jonquières. De multiples actions qui participent au développement économique du territoire.

*L'État participe à la création de ces ateliers-relais à hauteur de 296.000 € (Dotation d'équipement des territoires ruraux (D.E.T.R.). 

Coralie Mollaret.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité