Actualités

GASTRONOMIE Le Mas des Artistes, paradis ombragé aux portes d’Alès

Une nouvelle terrasse ombragée. EL/OG
Une nouvelle terrasse ombragée. EL/OG

Publi-reportage. A seulement quelques dizaines de mètres de la rocade alésienne, à l'abri des sursauts urbains, le restaurant du Mas des Artistes offre un cadre bucolique et estival. De quoi séduire les amateurs de produits frais. 

Une maison de jeux pour les enfants, un parking ombragé, une nouvelle terrasse à l'abri du soleil brûlant, lorsque le gastronome quitte la rocade sud, il emprunte un chemin de fortune en apparence sans issue, puis pénètre dans un endroit surprenant. Un havre de paix digne des plus jolies contrées cévenoles. De quoi oublier son quotidien alésien, le temps d'un déjeuner ou d'un dîner. "On a mis du temps à tout agencer, mais on a fait les choses au fur et à mesure", commente le patron.

Le Mas des Artistes, ouvert en 2012, est tenu par la famille Gauthier. Aux fourneaux, le père, Dominique, a tout appris "sur le tas". De formation commerciale et paysagère, cet audodidacte originaire de Belfort a consacré sa vie à la cuisine, tout en apportant un peu de son parcours dans l'aménagement de son restaurant. La belle-maman, Eloïne, donne le maximum pour seconder le service. La mère, Delphine, professeur d'espagnol de métier, prend sur son temps de repos pour mettre la main à la pâte. Enfin, pour faire face au surplus estival, deux salariés renforcent l'effectif.

Gaspacho .DR
Gaspacho aux raviolis artisanaux citron-gingembre.DR

Au menu, la carte est vaste mais les produits sont assurément frais. Même la menthe des mojitos vient directement des plants qui bordent le restaurant. "On fait les courses chaque jour et les ingrédients sont utilisés dans plusieurs plats pour éviter les pertes et stocks. On s’octroie juste la possibilité d'être en rupture, comme c'est inscrit dans le menu", justifie Dominique, qui se veut transparent. Et de poursuivre : "Le surgelé ? Pour le dépannage, mais j'ai du mal".

A chaque saison, le Mas propose une nouvelle carte. Parmi les curiosités estivales, Dominique est fier de présenter son gaspacho aux raviolis artisanaux citron-gingembre, par Angelo Napolitano, maître artisan à Alès. Autre argument fraîcheur : le steak de thon. "Ce poisson est souvent mal vu, car trop cuit et sec, mais il peut être excellent", rappelle-t-il.

Pour le Mas des Artistes comme pour d'autres restaurants, la saison touristique peine à démarrer. "On a fait un bon mois de mai, mais juin a été dur". Une perte attribuée à l'Euro de football et au ciel grisâtre. Mais le restaurant souffre aussi du handicap que suscite son emplacement de rêve : il est isolé et caché. "On va prochainement communiquer avec des banderoles. On espère améliorer notre visibilité", conclut Delphine. A vos fourchettes !

Pratique :

Le Mas des Artistes
Rond Point de la Luquette
30100 Alès
06 83 32 71 15
Formules et menus à partir de 14.00€ le midi, et 16,50€ le soir
Ouvert du lundi au samedi midi et soir pendant la saison estivale

Evénement le 5 juillet : dédicace de Gérard Guy pour son livre "Histoires de...". Pour l'occasion, soirée moules/frites + dessert à 15€

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité