A la unePolitique

NÎMES Mosquée de la gare, cantine et racailles… Tout ce qu’il faut retenir du conseil municipal

Conseil municipal de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Conseil municipal de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

71 délibérations au programme de ce dernier conseil municipal avant les vacances.

Jean-Paul Fournier récidive

Le conseil municipal a commencé depuis quelques minutes à peine que Jean-Paul Fournier est déjà irrité par la première intervention de Catherine Bernié-Boissard : « La dernière fois quand je vous ai traité de nulle, j’étais en dessous de la vérité », lance-t-il à l’élue du groupe socialiste. Mais cette fois, François Seguy (FDG) et Alain Fabre-Pujol (PS) viennent à sa rescousse : « On ne s’est jamais permis de parler comme ça », commente le premier. « Vous n’êtes pas à la hauteur de votre mandat », balance le second. « Ca fait quinze ans que je ne suis pas à la hauteur », répond Fournier, sans doute avec ironie...

« Tolérance zéro » pour Yoann Gillet

La délibération, rapportée par Richard Tibérino, sur la signature de la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance entre 2016 et 2019 a permis à l’adjoint à la sécurité de la ville de Nîmes de mettre son bilan en avant : « Tous les chiffres sont à la baisse depuis quinze ans. Et en 2015, on a eu 523 interpellations grâce à la vidéo, soit 10% des interpellations ». Mais Yoann Gillet (FN) n’y croit pas car il a appelé « la police municipale pas plus tard que la semaine dernière » et, vu qu’on lui dit tout, on lui a fait savoir qu’il n’y avait qu’une « seule patrouille pour toute la ville de Nîmes ». Avant de questionner Tibérino : « Quand donnerez-vous enfin l’ordre de la tolérance zéro ? Et l’ordre de déloger la racaille dans certains quartiers ? » L’adjoint à la sécurité n’a pas pris la peine de répondre.

Les « amis » de la mosquée

Jean-Paul Fournier annonce qu’un accord a été trouvé avec l’association culturelle de la mosquée de la Miséricorde pour céder le bâtiment pour un montant de 421 200€. Des travaux de mise en sécurité seront d’abord effectués et l’association pourra payer en trois fois. Un sujet sensible pour Yoann Gillet qui dénonce le « prix d’ami » pratiqué par le sénateur-maire. L’ensemble des élus FN brandiront ensuite une affichette : « Fournier à genoux face au communautarisme. Vivement le FN ». Fournier se contentera d’un « heureusement que le ridicule ne tue pas ».

A la cantine

Le choix du délégataire qui s’occupera de la restauration collective de la ville de Nîmes s’est porté sur la société SHCB. L’entreprise Sodexo n’a donc pas été reconduite. Jean-Paul Fournier explique ce choix : « C’est une meilleure offre avec une vraie qualité de repas, une démarche de développement durable, des viandes labellisées… Et puis, ce changement pourrait créer un ou deux emplois ». C’est toujours ça de pris.

En bref :

  • Suite à une délibération sur des projets sociaux, Yoann Gillet a expliqué à l’assemblée que « les centres sociaux ne sont que des repères à voix et des repères à gauchistes» et qu’ils sont « peuplés de gens aux idéologies nauséabondes ».
  • La ville a acquis l’Agora, un bâtiment de plus de 3 000m2, pour y installer une maison des associations. Catherine Bernié-Boissard a proposé de le baptiser « Stéphane Hessel».
  • Changement de nom toujours. Mais celui-ci est officiel. L’école Armand Barbes s’appellera à partir de septembre 2016 l’école Pauline Kergomard, du nom de la fondatrice des écoles maternelles en France. Le musée des Cultures Taurines, lui, prendra le nom « Musée des Cultures Taurines – Henriette et Claude Viallat », les principaux déposants.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Mosquée de la gare, cantine et racailles… Tout ce qu’il faut retenir du conseil municipal”

  1. Yoann Gillet a expliqué à l’assemblée que « les centres sociaux ne sont que des repères à voix et des repères à gauchistes» et qu’ils sont « peuplés de gens aux idéologies nauséabondes ».
    Et s’exprimer ainsi c’est quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité