A la uneActualitésSociété

NÎMES L’Etat au chevet des personnes en situation de handicap

Ségolène Neuville au pupitre en compagnie de Denis Bouad et de certains parlementaires gardois (Photo Anthony Maurin)
Ségolène Neuville au pupitre en compagnie de Denis Bouad et de certains parlementaires gardois (Photo Anthony Maurin)

Dans le cadre des 10 ans de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion auprès de Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, était en déplacement à Nîmes.

L'autonomie des personnes handicapées et une priorité de la société actuelle. Le Département, qui a à sa charge cette compétence, s'est lancé dans la bataille il y a 10 ans. Une décennie plus tard, les résultats sont visibles mais la situation doit encore être améliorée. Rien que pour l'année 2016, la collectivité consacre plus de 80 millions d'euros aux personnes en situation de handicap, et, malgré un budget contraint, cette enveloppe a augmenté de 30% sur les 5 dernières années!

"En cette période de troubles, nos concitoyens ont plus que jamais besoin d'aide. Le Conseil départemental du Gard ne donne pas que des subventions... Son rôle est stratégique et les réponses données sont globales. Cet anniversaire est l'occasion de voir le chemin qui a été parcouru depuis 2005 et la loi fondatrice qui met le handicap au cœur de la société mais il reste encore des buts importants à atteindre. Le Gard fait des actes forts dans ce domaine et la MDPH a une place grandissante dans ce département avec l'ambition d'offrir un service complet, un accueil sérieux et des délais réduits. Tout n'est pas parfait mais le chemin se fait dans le bon sens! Il faut encore clarifier, simplifier et mieux orienter mais les chiffres gardois sont éloquents" avouait Denis Bouad, Président du Conseil départemental du Gard.

Didier Lauga, Préfet du Gard, François Dumas, députée, Ségolène Neuville, Denis Bouad et logiquement, une traductrice en langue des signes (Photo Anthony Maurin).
Didier Lauga, Préfet du Gard, François Dumas, députée, Ségolène Neuville, Denis Bouad et logiquement, une traductrice en langue des signes (Photo Anthony Maurin).

Et pour cause, quand on parle chiffres, le Département sort le grand jeu! Petit comparatif entre 2006 et 2016... Près de 300000 dossiers traités et plus de 130000 personnes physiques reçues dans les murs de la MDPH. Mais pas que! Les délais sont passés de 8 à 12 mois à moins de 3 mois (36 agents contre 60 aujourd'hui), 16000 personnes reçues par un médecin pour une évaluation, 1030 évaluations à domicile. Encore? De 230 bénéficiaires de la Prestation de Compensation du Handicap en 2006, on passe à 2500 aujourd'hui. Chiffre également très parlant, le nombre d'enfants en situation de handicap qui sont scolarisés : 3220 en 2016 contre environ 1000 en 2006!

Si le Gard ne compte pas parmi les 24 département "pilotes", il a une vraie place dans l'action sociale. Pour Ségolène Neuville, "La MDPH du Gard est née comme ses sœurs suite à la loi de 2005 qui devait changer la définition du handicap dans la société. L'environnement des personnes handicapées devait lui aussi évoluer de la même manière vers une accessibilité universelle de tout à tous! Le personnel des MDPH rend tangible cette nouvelle pensée et les équipes expertes et performantes signifient la fin du parcours du combattant pour certains. Cependant, les MDPH sont victimes de leur succès avec pour Nîmes, environ 100 appels par jour! Les tâches administratives prennent de plus en plus de temps... L'orientation de notre politique en faveur du handicap va dans le sens de l'émancipation de la personne, du choix de vie qu'elle veut mener mais nous devons rendre la société plus ouverte. La scolarisation est un bon exemple, il faut scolariser toujours plus d'enfants en situation de handicap dans les écoles de la République (NDLR +30% entre 2011 et 2015) car cela leur est bénéfique mais cela fait également du bien aux autres enfants! Il y aura ainsi moins de préjugés et de stéréotypes dans notre société".

Au café, Françoise Dumas à gauche, parle-t-elle de sa situation de handicap à la Ministre? Certainement pas, une petite blessure au poignet, rien de grave! (Photo Anthony Maurin).
Au café, Françoise Dumas, à gauche, parle-t-elle de sa situation de handicap à la Ministre? Certainement pas, une petite blessure au poignet, rien de grave! (Photo Anthony Maurin).

 

La MDPH est un guichet unique ouvert à toute personne en situation de handicap, son rôle est de faciliter les démarches administratives des personnes. Dans le Gard, la MDPH a ouvert ses portes en 2006 et connaît une augmentation de son activité de +80% depuis 2010...

Le Gard compte 41 établissements et services dédiés à ce secteur soit près de 1300 places pour les adultes handicapés et plus de 1500 pour les enfants. Depuis 5 ans, le Département a créé 163 places d'accueil supplémentaires... Débats, conférences, visites d'instituts, la balade gardoise, de terrain, de la Secrétaire d'Etat allait même jusqu'au Restaurant Administratif où pour l'occasion les 5 meilleurs chefs du Gard (Michel Kayser, Jérôme Nutile, Fabien Fage, Oscar Garcia et Serge Chenet) faisaient à manger pour le chanceux personnel!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “NÎMES L’Etat au chevet des personnes en situation de handicap”

  1. Bonjour ce genre de grand discourt me fait honte moi même en situation de handicap et etabt une jeune maman célibataire avec deux enfants quand on veut juste déménager pour avoir un rez de chaussée il n’y a plus personne donc les politiciens me font rire ma situation pour min handicap n’a pas changer et on le récent aux quotidiens.voila ma pensée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité