A la uneActualités

J’AI TESTÉ POUR VOUS… La table du « Basilik » (Nîmes)

Restaurant le Basilik à Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Restaurant le Basilik à Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Restaurant le Basilik à Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Chaque semaine, Objectif Gard se rend dans un restaurant du département. Pour ce premier déjeuner, deux de nos journalistes les plus gourmands ont atterri à la table du Basilik dans le centre-ville de Nîmes. Une belle étape.

A l’heure du déjeuner, les fortes chaleurs qui s’abattent sur Nîmes depuis quelques semaines invitent plus souvent à la légèreté. Le Basilik, situé dans l’Ilot Littré (29, place du Grand Couvent – 30 000 Nîmes / 04 66 29 99 81), est l’endroit propice pour cette distraction gustative.

La carte est simple, rassurante avec ses quatre entrées, sept plats et six desserts. Pas trop mais juste ce qu’il faut pour trouver son bonheur. En entrée, ce jour-là (vendredi 1er juillet, NDLR), nous optons pour une salade d’encornet à la marocaine et des tomates cerise et Mozza bufala. Cinq minutes après, deux coupelles sans artifices sont posées à notre table. La fraîcheur de la tomate-mozza est d’une efficacité redoutable. L’encornet et son mélange d’herbes nous font traverser l’Atlas. Deux entrées légères. Parfait !

Les entrées. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les entrées. Photo Tony Duret / Objectif Gard

En attendant les plats, on profite de la terrasse sous parasols et du calme de la place du Grand Couvent. Une vingtaine de clients a fait le même choix que nous. Les plats arrivent : un poulet à la Thaï et une seiche sauce sicilienne et spaghettis à l’encre de seiche. Nous sommes séduits par la cuisson vapeur du chef, par les assortiments d’épices idéalement choisis, par ce voyage à travers toutes les cuisines du monde, par la présentation dans des barquettes de boulanger. La sauce, elle, ne demande qu’à être avalée, ce que l’on fera.

Le poulet à la Thaï. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le poulet à la Thaï. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Une heure après notre arrivée, nous repartons le ventre plein, mais pas lourd. Le portefeuille est, certes, un peu plus léger, mais la formule midi (entrée-plat ou plat-dessert) à 15,50€ est très honnête. Bon, rapide, frais et efficace : comment ne pas vous recommandez le « Basilik » ?

Rapport qualité/prix : 4/5

Qualité gustative : 4/5

Service : 3/5

Cadre : 3,5/5

Note totale : 14,5/20

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité