ActualitésSociété

NÎMES « Insectorama », en immersion dans la vie méconnue des insectes

L'exposition Insectorama se tient à la Galerie Salles jusqu'au 30 octobre. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
L'exposition Insectorama se tient à la Galerie Salles jusqu'au 30 octobre. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
L'exposition Insectorama se tient à la Galerie Salles jusqu'au 30 octobre. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Le museum d'Histoires Naturelles de Nîmes dispose dans ses réserves d'une véritable et incroyable collection d'entomologie. Insectorama vous plonge dans la vie des insectes et vous donne les dernières informations sur le sujet.

L'entomologie est l'étude du monde des insectes. Avec plus d'1 millions d'espèces, cette partie du monde du vivant est souvent méconnue (on ne connaît que 10% des espèces que la Terre abrite selon les spécialistes!) voire boudée. Peu visibles dans les musées, les insectes ont pourtant des choses à nous apprendre!

Évoluant depuis 400 millions d'années, les insectes peuvent être des sources d'inspirations efficaces et effectives. En effet, après la colonisation de tous les milieux possibles et imaginables, les insectes sont aussi capables de voler et de vivre en dans des sociétés codifiées et structurées.

Dans les seules réserves nîmoises du museum, on dénombre pas moins de 200 000 insectes. Après une visite-découverte des lieux, les étudiants de Licence "Design et médiations" de l'Université de Nîmes exposent leurs travaux d'équipe à la galerie Jules Salles.

Des travaux qui font état des dernières avancées sur la recherche en utilisant des moyens de communication du 21ème siècle, ce qui est une excellente chose pour avoir une exposition attrayante! Une scénographie en adéquation avec les mondes étudiant et scientifique mais aussi qui plaira aux familles et aux curieux. Les nouvelles technologies comme la réalité augmentée vous apporteront ce petit plus qui faisait défaut dans les fades cours de biologie...

Textes explicatifs, impressions 3D, écran et autre célébrations informatiques n'enlèvent rien à la découverte d'espèces, bien au contraire, ils donnent du relief à l'apprentissage et permettent de mieux appréhender cette partie du monde des vivants.

Un vrai travail de recherches et d'analyses à ne pas manquer.

Galerie Jules Salles, boulevard Amiral Courbet. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h, tarif 3 euros, entrée gratuite pour les -25 ans, Passe senior, personnes handicapées et accompagnateur, enseignants, étudiants en art, Icom, journalistes et premier dimanche du mois.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité