ActualitésSociété

GARD « Vergers ouverts », au grand air et dans les terres

Même les hommes politiques se sont emparés des pommes, alors pourquoi pas vous? (Photo Anthony Maurin).
Dans les terres, les vergers vous accueillent et délivrent leurs secrets (Photo Anthony Maurin).
Dans les terres, les vergers vous accueillent et délivrent leurs secrets (Photo Anthony Maurin).

Le temps d'un week-end, le grand public pouvait découvrir le travail de pomiculteurs passionnés au sein de vergers écoresponsables qui participaient à l'événement "Vergers ouverts". A Jonquières au Domaine Démian, Rémy Foissey faisait découvrir son domaine, sa passion et ses produits.

Pour les citadins, l'univers des vergers est tel un monde imaginaire. Le verre matinal de jus de pomme n'arrive pas tout seul dans votre cuisine! Des visites de vergers étaient organisées histoire de se familiariser un peu avec le travail des arboriculteurs qui exercent leur talent dans le respect de l’environnement.

Même les hommes politiques se sont emparés des pommes, alors pourquoi pas vous? (Photo Anthony Maurin).
Même les hommes politiques se sont emparés des pommes, alors pourquoi pas vous? (Photo Anthony Maurin).

Originaire de l'Est de la France, Rémy Foissey a repris une exploitation de pommiers à Jonquières Saint-Vincent sans jamais avoir vu un pommier de près auparavant. D'abord 20 hectares puis aujourd'hui environ 45 de vergers taillés au cordeau.

Les spécialités de la maison? La reine des Reinettes, la Gala, la Pink Lady, la Granny Smith, la Joya mais aussi et l'Ariane avec patience, savoir-faire et efficacité environnementale.

Au programme de ces visites découvertes, le partage de la passion et les secrets qui entourent la production du fruit préféré des Français. Des visites pédagogiques viennent mettre en pratique la théorie des feuilles de papiers et des diagrammes affichés sur le stand.

De la pomme brute au jus en bouteille, les nombreuses variétés disponibles ravissent les acheteurs du dimanche (Photo Anthony Maurin).
De la pomme brute au jus en bouteille, les nombreuses variétés disponibles ravissent les acheteurs du dimanche (Photo Anthony Maurin).

Une manière ludique d'approcher ces drôles de rangées d'arbres que l'on voit de la route mais auprès desquelles on ne s'arrête que pour un arrêt d'urgence... Explications sur l'art de la libre cueillette, ateliers pour enfants et bien sûr dégustations pour les plus gourmands.

La biodiversité doit être au cœur de ce qui arrive dans nos assiettes. C'est pourquoi les vergers écoresponsables sont à la mode. Les producteurs engagés dans cette démarche produisent de bons fruits, respectent la nature et par conséquent la biodiversité.

Bien pensé pour éviter les coups de soleil, le stand est ombragé et les conseils sont de la parties (Photo Anthony Maurin).
Bien pensé pour éviter les coups de soleil, le stand est ombragé et les conseils sont de la parties (Photo Anthony Maurin).

Être dans une démarche écoresponsable repose sur trois piliers fondamentaux. Le premier répond aux attentes de la population sur les plans sociaux, économiques et environnementaux, par l’utilisation de techniques arboricoles de pointe et écoresponsables. Le Deuxième engage à protéger la diversité et la richesse du milieu naturel et à tout mettre en œuvre pour bénéficier des équilibres entre les populations de prédateurs et de nuisibles. Enfin, proposer des fruits procurant un réel plaisir gustatif est le noble et ultime but!

Loin des utilisations néfastes de produits malsains, de nombreuses techniques permettant de limiter les interventions en favorisant la présence d’insectes utiles sont employées par les pomiculteurs. Par exemple, on peut adopter la présence de jachères fleuries utiles aux insectes pollinisateurs ou aposer aux arbres de simples nichoirs pour accueillir différentes espèces d’oiseaux… Peu visibles et jamais nuisibles, les mésanges, les coccinelles, les syrphes sont protégées pour leurs rôles essentiels de prédateurs!

Et pour parfaire vos connaissances en matière de vergers, la balade en calèche est gratuite! (Photo Anthony Maurin).
Et pour parfaire vos connaissances en matière de vergers, la balade en calèche est gratuite! (Photo Anthony Maurin).

La confusion sexuelle dans les vergers permet de lutter naturellement contre le ver de la pomme en plaçant des diffuseurs de phéromones qui évitent la rencontre des papillons mâles et des papillons femelles. La présence de la faune grâce à la création d'une zone d'intérêt écologique préserve un joli verger, complimenté par les promeneurs qui aiment s'y rendre, en balade, à vélo ou pour y courir.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité