A la uneEconomie

CÉVENNES Le célèbre chocolat Malakoff quitte Alès pour la Lozère

La célèbre barre chocolatée Malakoff avait été créée en 1885.
La célèbre barre chocolatée Malakoff avait été créée en 1885.

En février prochain, l'atelier de fabrication du chocolat Malakoff, situé à Saint-Christol-lès-Alès, baissera le rideau pour s'installer dans de nouveaux locaux, en Lozère.

C’est une page qui se tourne pour la chocolaterie Malakoff. Cinq ans après avoir remis au goût du jour, à Alès, la recette de la célèbre barre chocolatée d’antan, Romain Chollier s’envole aujourd’hui vers des horizons lozériens. L’idée ne date pas d’hier. Il y a plus d’un an, l’artisan-chocolatier et son épouse Laurence avaient été séduits par une ancienne laiterie de 1000 m², avec beaucoup de cachet et de potentiel, où ils pourraient installer leur production, dans la petite commune de Banassac, à deux pas de La Canourgue.

Mais le couple n'a pas voulu prendre de décision à la hâte. "Notre entreprise est née à Alès et nous aurions préféré continuer à la développer sur le bassin", explique Romain Chollier. Alertés, l'agglomération d'Alès et l'agence Myriapolis ont tenté de trouver des locaux sur le secteur, sans résultats convaincants. "Soit le bâtiment n'était pas adapté, soit le budget était exponentiel et bien trop risqué pour notre activité", indique le chocolatier. Sans nouvel outil de travail sur le territoire, celui qui a été récompensé en 2015 par le concours Alès Audace a finalement fait le choix, à regrets, de plier bagage.

Du côté de la Lozère, les différents acteurs économiques se réjouissent de cette installation. "Il y a eu un réel engouement autour du projet de la part de l'agence de développement du département, mais aussi de la Région, de l'association des industries agroalimentaires du Languedoc-Roussillon, de la CGPME et de la Direccte". Dès février, la production reprendra donc dans cette ancienne laiterie, qui doit subir avant une petite cure de jouvence. Un espace de vente et un musée du chocolat seront également créés.

Les ambitions de Romain Chollier sont aussi tournées vers la création d'emplois. D'ici quatre ans, il espère en créer onze. Pour l'heure, l'entreprise compte trois salariés et aucun d'entre eux ne sera sacrifié lors de ce déménagement. A Alès, une boutique Malakoff continuera d'exister, mais pas dans les locaux actuels de Saint-Christol-lès-Alès. "Nous laisserons un beau magasin", assure Romain Chollier. L'unité de production, elle, ne sera plus là.

Contactée par nos soins, l'agence Myriapolis n'a pas donné suite à nos sollicitations.

Lire aussi :

FAIT DU JOUR Le chocolat Malakoff va-t-il quitter Alès ?

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité