Actualités

BAGNOLS Police : Patrice Prat vient « prendre le pouls du terrain »

Patrice Prat, à sa sortie du commissariat de police de Bagnols, vendredi après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Patrice Prat, à sa sortie du commissariat de police de Bagnols, vendredi après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le député de la troisième circonscription du Gard a rendu visite aux policiers du commissariat de Bagnols vendredi après-midi.

« J’ai été sensibilisé lundi par le syndicat départemental Unité SGP Police FO sur un problème de sous-effectif au commissariat de Bagnols », explique le parlementaire, qui a donc décidé de « prendre le pouls du terrain et (d')exprimer (sa) solidarité. »

Un problème de sous-effectif

Sur Bagnols, il a trouvé des policiers « au moral d’acier », mais en proie au sous-effectif. « L’effectif est resté stable, mais il y a aujourd’hui un surcroît d’activité notamment dû au fait que les tâches administratives prennent le pas sur le terrain et l’enquête », affirme le député, qui a rencontré une dizaine de policiers bagnolais. Le syndicat Unité SGP Police FO estime pour sa part que « pas moins de 5 gardiens de la paix et 5 adjoints de sécurité supplémentaires sont nécessaires pour arriver à une situation stable et non dangereuse pour nos collègues qui sont au bord de l'épuisement. »

Pour autant, hors de question pour Patrice Prat de noircir le tableau : « si j’en crois leurs déclarations, on n’est pas du tout dans la même configuration ici que dans les foyers les plus difficiles. Excepté les problèmes d’effectifs, les policiers d’ici ne se plaignent pas des conditions de travail comme on peut le voir ailleurs. » Reste que la situation reste difficile et que Patrice Prat compte bien, s’il en a la possibilité prochainement, « poser une question orale pour souligner le manque d’effectifs dans le Gard et sur Bagnols. Je comptais le faire sur l’économie, mais je le ferai sur la sécurité, c’est le sujet du moment. »

Le député voulait également rencontrer les policiers localement pour « avoir une vue panoramique » en amont d’une rencontre avec les syndicats de police nationale avec Arnaud Montebourg mardi après-midi.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité