ActualitésSociété

NÎMES Au CHU Carémeau, la dépression a sa journée

Hôpital Carémeau de Nîmes.
Hôpital Carémeau de Nîmes.

C'est certainement l'un des maux du 21ème siècle, la dépression prend une place prépondérante dans notre vie bousculée par le temps et les impératifs. Ce jeudi pour la journée européenne de la dépression et face aux préjugés, essayez de mieux comprendre cette maladie.

En France, plus de 10% de la population a souffert d’une dépression dans sa vie. et le chiffre augmente à l’adolescence puis reste importante à tous les âges de la vie. Elle touche environ deux femmes pour un homme.

La dépression majeure est aussi un trouble sévère, ayant des conséquences négatives sérieuses sur la vie familiale, professionnelle, sentimentale ou sexuelle du sujet, sur sa qualité de vie en général. Elle peut être à l’origine de problèmes dans le couple ou avec son entourage familial et amical, d’absentéisme au travail, d’arrêt des études, de difficultés à élever ses enfants, ou de difficultés financières.

Enfin, la dépression majeure augmente le risque de suicide de 4 à 10% des personnes déprimées mettent fin à leurs jours (contre moins de 0,02 % de la population générale), et 60 % des personnes qui se sont suicidées souffraient de dépression.

Du coup, on la considère comme la troisième cause de handicap majeur après les douleurs dorsales et cervicales, et les atteintes des organes des sens (vue, audition)... Mais au CHU de Nîmes Carémeau, la dépression est prise en charge.

L’ouverture, en octobre 2013, d’un nouveau bâtiment abritant le pôle de Psychiatrie a permis le regroupement et la simplification des filières au sein du CHU. L’offre de soins pour la dépression comprend différentes structures qui s’adaptent aux parcours et aux besoins de chaque patient. Des simple consultations ambulatoires à l'hospitalisation complète, les médecin du CHU veilleront sur vous ou sur vos proches.

Les huit lits de l’Unité d’évaluation médico-psychologique (UEMP) reçoivent les patients en situation de crise, souvent après une tentative de suicide. La clinique des troubles thymiques (UTT) est quant à elle spécifiquement désignée pour accueillir les personnes qui souffrent des troubles de l’humeur tels la dépression. Cette unité compte 20 lits en chambres individuelles, sécurisées, qui comportent toutes une salle de bain. Enfin, Des unités adaptées aux personnes moins âgées (clinique de psychologie médicale du jeune adulte - UJA) et plus âgées (clinique médico-psychologique de la personne âgée) existent aussi dans le nouveau bâtiment de Psychiatrie avec des conditions semblables à celles de l’UTT.

D'autres services du CHU peuvent prendre en charge les cas les plus pressants. L'hôpital de jour les urgences sont des solutions efficaces.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité