A la uneActualitésEconomie

MANDUEL Le dossier de la gare va-t-il rester à quai ?

Photo DR http://www.reichen-robert.fr/
Photo DR http://www.reichen-robert.fr/

Par voie de presse, Carole Delga a tapé sur la table. Elle fustige le manque de TGV prévus par la SNCF sur Montpellier - La Mogère, souhaitant que le projet soit à la hauteur des engagements financiers. Mais la situation est plus complexe qu'il n'y parait.

A l'issue du Comité de suivi du Contournement Nîmes-Montpellier qui s'est tenu ce mercredi en préfecture de l'Hérault, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, a réagit vertement considérant que « le compte y est pour le fret, pas pour les voyageurs ».

« Le Comité de suivi du Contournement Nîmes-Montpellier (CNM) a répondu à certaines interrogations que j'avais soulevées lors de la précédente réunion le 24 mai dernier. (...) SNCF a confirmé ce jour que les tarifs de péage entre la ligne actuelle et la ligne nouvelle seraient alignés, ce qui va permettre de transférer une grande partie du trafic fret sur la ligne nouvelle » rapporte Carole Delga. Et de poursuivre sur la question du transport des voyageurs : «Aujourd'hui, SNCF a annoncé la circulation de 4 TGV par jour à l'ouverture de la gare de Montpellier-la Mogère au printemps 2018 et ce jusqu'à une ouverture de la gare de Nîmes-Manduel. (...) A ce jour, le compte n'y est pas. Par conséquent, la Région reprendra ses paiements quand la desserte de la nouvelle gare de Montpellier-la Mogère sera à la hauteur des engagements financiers qui ont été pris (135 millions d'euros dont 32 millions d'euros pour la Région).»

L'occasion pour les opposants gardois aux futures gares de s'en donner à cœur joie. « Une attitude responsable vis-à-vis de l’argent public» pour la conseillère municipale d'opposition à Nîmes, Catherine Bernié-Boissard. « Nous nous félicitons de cette décision qui répond à des conditions d’exploitation de ces gares pour le moins extravagantes» indique le communiste Christian Bastid.

Mais dans cette affaire, la situation de blocage ne s'arrête pas au financement de la Région. Du côté de Montpellier, Philippe Saurel lui-même, rechigne à accepter la circulation de deux TGV seulement (soit 4 circulation par jour, en comptant les aller-retours) prévu par la SCNF en attendant l'ouverture de la gare de Manduel en fin d'année 2019. Il en va de la rentabilité de cette gare dont l'ouverture est prévue en 2018 mais aussi de sa crédibilité politique de voir passer des trains fantômes pendant deux ans.

Autre complexité, la SNCF lors de ce Comité a fait savoir que Manduel pourra bénéficier de la fameuse troisième voie à quai (connexion de navette avec la gare centrale de Nîmes) mais pas avant 2022 voir plus tard ... Techniquement, le délai de réalisation est trop court pour une ouverture d'ici la fin d'année 2019 selon la SNCF.

L'Agglo de Nîmes, droit dans ses bottes, pose un préalable indiscutable : que le projet de construction de cette troisième voie soit définitivement acté, qu'un calendrier précis soit précisé et surtout un financement validé. Car au delà de cette troisième voie, Yvan Lachaud doit également investir 15 millions d'euros pour financer la future avenue de la gare qui devra accueillir piétons, vélos et véhicules motorisés.

Reste que sans connexion avec la gare de Nîmes entre fin 2019 et peut-être jusqu'en 2023, les passagers des 14 TGV prévus sur la future gare LGV devront se débrouiller par leur propre moyen pour rejoindre le centre-ville de Nîmes ...

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

5 réactions sur “MANDUEL Le dossier de la gare va-t-il rester à quai ?”

  1. Mais qu’est ce c’est que ce pataquès ?
    Un jour c’est acté et un autre ça ne l’est pas.
    Élu d’opposition, je ne conçois pas ses atermoiements des uns et des autres aux affaires, que ce soit la présidente de région, du président de Nîmes Métropole ou de la SNCF, RFF.
    Il faudrait cesser de prendre les contribuables pour des cons !
    Une gare LGV sur le territoire est une priorité. Demain c’est la route pour Barcelone, Madrid…
    Th.J conseiller FN Nîmes

    1. Monsieur JACOB,
      Il est temps d’arrêter d’utiliser cet argument idiot : il y a déjà des trains pour Barcelone en gare de Nîmes. Aujourd’hui, il aura 4 trains pour Barcelone ( 09:04 13:08 15:48 et 17:08 ). Il n’y a donc pas besoin de gare à Manduel pour que des trains puissent desservir Nîmes Barcelone en direct.
      Il est possible qu’il y ait des arguments en favaeur de cette gare, mais celui là n’est pas le bon.

  2. On nous dit que le nombre de train en gare de la mogere sera nettement augmenté après l’ouverture de la gare de Manduel. Preuve donc que cette gare de Manduel est indispensable, en plus des atouts économiques qu’elle apporte en terme aussi de desserte de destination au départ de l’étoile ferroviere. Encore faut il que cette gare soit relié à celle du centre ville de manière aisée, et cela passe par la creation d’une 3eme voie sur Manduel qui doit être construite et mise en service en même temps que ladite gare TGV.

  3. Le projet global autour de la gare LGV Manduel-Redessan est une réalisation structurante et une des conditions du développement économique de notre territoire (triangle Nîmes-Manduel-Garons). La ZAC Magna-Porta inhérente à celle ci en témoigne.
    Il s’agit de s’inscrire dans les besoins de transport de demain, d’activité économique et de création d’emploi.
    Je ne comprends pas ces tergiversations autour des financements et des délais de réalisation qui font perdre temps, efficacité, crédibilité et au final l’argent des contribuables. Ce projet est un investissement à court, moyen et long terme.
    À un moment donné il faut y aller, ne pas rester au milieu du gué au risque de se noyer.
    Que les responsables aux affaires s’activent pour faire avancer ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité