ActualitésPolitique

NÎMES La Ville travaille au financement de sa patinoire

Franck Proust, Jean-Paul Fournier et Julien Plantier présentaient le nouvel équipement urbain, la patinoire qui ouvrira ses portes fin 2017 Photo Anthony Maurin).
Franck Proust, Jean-Paul Fournier et Julien Plantier présentaient en mai le nouvel équipement urbain, la patinoire qui ouvrira ses portes fin 2017 (Photo : Anthony Maurin).

Pour financer l'infrastructure sportive, la municipalité a fait appel à Nîmes Métropole, la Région, l'État et l'Europe. 

4,5 M d'€. Une coquette somme pour réaliser, fin 2017, ce complexe sportif disposant d'une piste de glace de 2 800 m2, de gradins (300 places), de sanitaires, de bureaux, de vestiaires… Le 4 octobre, le financement de la patinoire a été mis en difficulté après le refus de l'ANRU de délivrer une subvention de 1,5 M à la Ville. "Ce n'était pas une bonne nouvelle, c'est vrai. Mais nous sommes en train de monter d'autres dossiers auprès de plusieurs financeurs", explique l'adjoint aux sports Julien Plantier, qui l'assure : "la patinoire sortira de terre fin 2017 !".

Le Département accorde 470 000 €

Pour l'heure, seul le Département a donné son "accord de principe" pour une subvention de 470 000 €, dans le cadre du pacte territorial ratifié avec Nîmes*. "C'est une très bonne nouvelle", réagit Julien Plantier, à l'instar du président du groupe Le Bon Sens Républicain au Département, Laurent Burgoa. Ce dernier estime par ailleurs "qu'il y a aujourd'hui un vrai rééquilibrage entre les aides apportées aux territoires urbains et celles allouées au monde rural". La Majorité relative sortie des urnes en 2015 n'y est certainement pas étrangère...

Concernant les autres partenaires financiers, la municipalité a bon espoir de décrocher un crédit de 750 000 € de l'État au travers du CNDS (Centre national pour le développement du sport). Une enveloppe de 470 000 € a été demandée à la Région : "le vice-président aux sports, Kamal Chibli, devrait venir fin novembre sur Nîmes. J'appuierai notre dossier", poursuit Julien Plantier. L'Europe a également été sollicitée à hauteur de 38 000 € au titre du FEDER (Fonds européen de développement régional).

600 000 € demandés à Nîmes Métropole

Enfin, la municipalité a déposé une demande de subvention de 600 000 € à Nîmes Métropole. "Il n'y a aucune raison que l'Agglomération refuse de financer cette infrastructure puisqu'elle revêt un rayonnement communautaire. D'ailleurs, la réforme des fonds de concours ouvre plus largement le champ des aides", soutient l'adjoint aux sports. Maître d'ouvrage, la mairie de Nîmes complétera le financement de son projet.

Coralie Mollaret

*D'un montant global de 8 M d'€ sur le mandat, ce pacte se compose de 6 M dédiés au Musée de la romanité ; 1,2 M pour la rénovation des arches des Arènes ; 200 000 € pour l'éclairage des Jardins de la Fontaine et 470 000 pour la patinoire de Nîmes.

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité