Actualités

ALÈS 36 nouveaux logements à Tamaris fin 2017

Pose de la première pierre sur les hauteurs du quartier de Tamaris. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Pose de la première pierre sur les hauteurs du quartier de Tamaris. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Pose de la première pierre sur les hauteurs du quartier de Tamaris. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Les nouvelles résidences fleurissent un peu partout dans la capitale des Cévennes. Ce mardi matin, c'est dans le quartier de Tamaris qu'une première pierre a été posée.

Jusqu'en 2011, 17 logements étaient implantés sur ce terrain. Diagnostiqués trop dégradés et leur réhabilitation étant jugée trop coûteuse, ils ont été détruits après relogement des familles. "Les gens vivaient ici dans des conditions insalubres", souligne Jean-Luc Garcia, directeur des Logis Cévenols. Désormais, trois bâtiments flambant neufs vont sortir de terre dans le cadre de la reconstitution de l'offre Anru, soit 36 logements.

Livrée fin 2017, la résidence proposera des logements de type 2, 3 et 4 avec terrasse pour les appartements situés à l'étage et jardin pour ceux en rez-de-chaussée. Les loyers s'échelonneront de 255€ à 465€. Coût de l'opération : 3,5 millions d'euros, cofinancés par les Logis Cévenols, l'Anru, le Département, Alès Agglo et l'État.

Ce mardi matin, le sous-préfet d'Alès Olivier Delcayrou, le président de l'Agglo Max Roustan, le conseiller départemental Jean-Michel Suau et Jean-Luc Garcia ont posé symboliquement la première pierre de ce futur ensemble. Dans les quatre années à venir, "800 à 900 logements" devraient encore voir le jour sur le territoire.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité