ActualitésSociété

NÎMES « Gladiateur », l’exercice « garriguesque » de la 6ème BLB

Démonstration militaire et explications pour le grand public (Photo Anthony Maurin).
Ici lors d'une démonstration militaire et explications pour le grand public au Camp des Garrigues (Photo Anthony Maurin).

Jusqu'au 24 novembre prochain, les unités et l’état-major de la 6ème Brigade Légère Blindée seront déployés sur le Camp des Garrigues, dans le cadre de l’exercice annuel "Gladiateur".

"Gladiateur" est un entraînement simple du poste de commandement (PC) de la brigade et des échelons subordonnés, placés dans des situations proches de la réalité des théâtres d’opérations. L’exercice 2016 a une fonction pédagogique interne au profit des personnes nouvellement affectées à l’état-major de 6ème BLB afin de leur permettre d’intégrer toutes les procédures propres à ce type de PC et leur donner l’opportunité de s’entraîner collectivement à être projetés en opérations.

Le processus est centré sur l’appropriation du métier opérationnel par la maîtrise des procédures dans un environnement international. Forte de son état-major et de sa compagnie de transmission, la 6ème BLB compte désormais dans ses unités 7 régiments basés sur le front méditerranéen (de Fréjus au Larzac) : 4 régiments de la légion étrangère, 2 régiments troupes de marine et un régiment de spahis.

Engagée sur toutes les opérations extérieures notamment en Irak et au Sahel, comme sur le territoire national dans le cadre de l’opération "Sentinelle", la 6ème BLB cultive le goût de l’effort et l’aptitude à faire face aux menaces récentes avec réactivité, rigueur et rusticité, comme l’indique sa devise "Vite, Fort et Loin". Depuis le 19 juin 2016, dans le cadre du nouveau modèle de l’armée de Terre "Scorpion", elle appartient à la 3ème Division de Marseille aux côtés de la 11ème Brigade de parachutistes de Toulouse et de la 2ème Brigade Blindée de Strasbourg.

Le 24 novembre de 14h à 17h, pour clôturer l’exercice, les étudiants de l’université de Nîmes, inscrits au module "sécurité et défense", sont conviés à visiter le poste de commandement de la brigade et à participer à la réflexion tactique sur un cas fictif d’évacuation de ressortissants.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité