Actualités

NÎMES Le préfet à la rencontre des sentinelles du réveillon

didier-lauga

Le Préfet du Gard, Didier Lauga a rencontré lors du réveillon du 31 décembre, les services de secours et de sécurité.

 

Le préfet du Gard, Didier Lauga, a décidé samedi soir d’aller à la rencontre de nos sentinelles du réveillon. La tournée du plus haut représentant de l’Etat dans le département a commencé par les urgences du CHU de Nîmes. Au centre de régulation, qui reçoit les appels d’urgence du département, un bataillon d’une vingtaine de personnes était sur le pied de guerre. « Ils vont gérer 1 000 à 1 300 appels en 24h, entre ce soir et demain soir », affirme le patron du service des Urgences, le Professeur de la Coussaye, en compagnie de la directrice du CHU Martine Ladoucette. Un peu plus tard, d’autres secouristes ont été visités, les pompiers du Gard... Dans le quartier général du CODIS, le centre opérationnel d’incendie et de secours, la soirée du 31 était vers 20h, encore très calme.

La sortie préfectorale a continué au groupement de gendarmerie du Gard et au commissariat central de police de Nîmes qui eux devront veiller sur la soirée du réveillon. Cette année, près de 200 militaires et policiers étaient mobilisés. Par ailleurs, de nombreux contrôles routiers sont prévus sur les routes du département tout au long de la nuit. « Les gendarmes du Gard sont fortement mobilisés tout au long de la nuit de la Saint Sylvestre, en multipliant les points de contrôle sur l’ensemble du réseau routier gardois », affirme en direct du centre opérationnel de la Gendarmerie, le colonel Stéphane Lacroix, qui doit se rendre sur les nombreux postes de contrôle tout au long de la nuit de la Saint Sylvestre. Alors conducteurs soyez prudents et raisonnables. Le Préfet a lui poursuivi son chemin vers le commissariat de Police pour saluer et soutenir les fonctionnaires présents tout au long de la nuit.

Le représentant de l’Etat, a terminé son inspection des services de secours et de sécurité, pas très loin de ses fenêtres de l’Avenue Feuchères. Là, il a rencontré une équipe du Samu social au chevet des oubliés du réveillon.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité