Culture

PONT-SAINT-ESPRIT Le programme de la mission centenaire fait la part belle à la jeunesse

Les élus et agents chargés de la Mission Centenaire de Pont-Saint-Esprit ont présenté le programme du premier semestre (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les élus et agents chargés de la Mission Centenaire de Pont-Saint-Esprit ont présenté le programme du premier semestre (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Voilà trois ans que la commémoration de la première guerre mondiale rythme la vie culturelle de Pont-Saint-Esprit, seule ville du Gard avec Nîmes à être labellisée Mission Centenaire.

Et pour 2017, avant-dernière année de commémoration, la municipalité a mis sur pied un programme « à la fois dans la continuité et dans la nouveauté, avec le challenge de proposer à chaque fois des rendez-vous nouveaux pour amener de nouvelles personnes à venir à ces rendez-vous gratuits », précise la première adjointe Claire Lapeyronie.

Et question nouveauté, le premier rendez-vous de l’année est plutôt pas mal, puisqu’il s’agit d’un « BD Concert », intitulé la Patrouille des invisibles et proposé par Zenika et l’illustrateur Olivier Supiot le vendredi 13 janvier à 20h30 à la salle des fêtes. « On essaie toujours de mêler culture et pédagogie avec cette fois un concept original où des musiciens de jazz illustreront en musique un fond projeté d’une BD sur la guerre de 14-18 », présente l’adjointe à la culture Christine Clerc. Un rendez-vous ouvert aux jeunes (et moins jeunes) à partir de 11 ans.

Jeunesse toujours pour le rendez-vous du 21 mars à 20h30 à la Scène chapelle des Pénitents, Gris vert et azur de la compagnie Boîte à Trucs. Un spectacle basé sur des ombres chinoises, « point d’orgue de deux journées avec les élèves de CM1 et CM2 des écoles Marcel-Pagnol et Jean-Jaurès, qui vont faire un atelier avec la compagnie qui est labellisée Mission Centenaire », explique Claire Lapeyronie, qui insiste sur « le côté pédagogique et culturel. » Le spectacle sera ouvert aux enfants à partir de 8 ans.

Moins ludique, mais toujours très pertinent, le troisième rendez-vous de ce premier semestre 2017 sera une conférence du professeur à la faculté de théologie protestante de Montpellier Jean-François Zorn, sur la Grande guerre vécue par les soldats de toutes les confessions religieuses dans ou hors des colonies. Le 27 avril à 18h30 à la Scène chapelle des Pénitents.

Enfin, le dernier rendez-vous centenaire de ce semestre sera une exposition intitulée La vie au front dans le viseur du soldat Paul, suite logique de l’exposition proposée en juin 2015 par l’association du Cercle de Valmont à partir de l’exceptionnel fonds photographique du caporal signaleur Paul, qui sera enrichi par de nouveaux clichés retrouvés parmi les négatifs. Une exposition à découvrir du 10 au 19 mai de 14 heures à 18 heures au Prieuré Saint-Pierre et qui sera, comme tous les autres rendez-vous de la Mission Centenaire, gratuit.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité