Faits Divers

AU PALAIS Il repère une voiture sur Internet, l’essaie et laisse la vendeuse en plan sur l’autoroute

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).

Début décembre, une jeune femme de 21 ans prénommée Carla met son Audi A1 en vente sur le site Le Bon Coin.

Très vite, un acheteur potentiel se signale et lui propose un rendez-vous à Pont-Saint-Esprit. L’homme, un trentenaire avec 9 condamnations sur son casier judiciaire, essaie la voiture sur l’autoroute où il fait des pointes à 200 km/h avec Carla à ses côtés. Pour s’assurer qu’il n’y ait « pas de fuite », il demande à la vendeuse de faire le plein, à ses frais évidemment. Quelques minutes après cette halte à la station-service, il prétexte cette fois un bruit bizarre pour s’arrêter à nouveau sur l’aire d’autoroute de Tavel. Carla sort du véhicule quelques secondes pour écouter le bruit et le chauffard s’enfuit à toute allure. Il va tellement vite qu’il parcourra plus de 700 kilomètres en 4h soit une vitesse moyenne de 180km/h.

- Je reconnais les faits mais je ne me souviens pas de ce qu’il s’est passé. J’étais sous l’emprise de la drogue.

Présente à l’audience, Carla est étonnée par les déclarations du voleur :

- Je le trouvais parfaitement normal, il n’était pas bizarre.

A l’issue du délibéré, le chauffard-voleur a été condamné à 18 mois de prison dont 6 avec sursis. Il devra verser 540€ pour les amendes et 1 180€ à Carla qui n’a jamais revu son Audi A1.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “AU PALAIS Il repère une voiture sur Internet, l’essaie et laisse la vendeuse en plan sur l’autoroute”

  1. Et qui paye la voiture disparue ? Les assurances bien sûr !!! (Donc vous et moi)
    C’est toujours pareil, je ne comprends pas que les types ne doivent pas rembourser sous prétexte qu’il y a une assurance.
    Bilan des courses, le type refourgue la voiture, mettons, pour 5000 € et il se retrouve à payer 1700 € (amende + partie civile)… C’est tout bénef pour lui…

  2. On dirait que la justice n’a pas le même raisonnement et c’est un tort ! la plupart de ce voyous partent du principe que l’assurance paiera sauf que quand les objets volés sont trop vieux on est planté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité