ActualitésPolitique

LÉGISLATIVES 4e circo : Claude Cerpédès se positionne en « rassembleur »

Jacky Valy, conseiller départemental communiste, Claude Cerpédès, Patrick Malavieille, vice-président du Département et Lucile Pialat, adjointe au maire de Saint-Martin-de-Valgalgues. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Jacky Valy, conseiller départemental communiste, Claude Cerpédès, Patrick Malavieille, vice-président du Département et Lucile Pialat, adjointe au maire de Saint-Martin-de-Valgalgues. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Claude Cerpédès, maire communiste de Saint-Martin-de-Valgalgues, met sa candidature "à disposition" du rassemblement de la gauche sur la quatrième circonscription pour les prochaines élections législatives.

Roger Roucaute, Adrienne Horvath, Gilbert Millet et Patrick Malavieille : ils ont tous été, à des époques différentes, députés communistes du Gard. En 2017, Claude Cerpédès rêve d'agrandir la liste. Le maire de Saint-Martin-de-Valgalgues, qui propose sa candidature à "toutes les forces de gauche", est convaincu que le parti communiste est en position d'être "le rassembleur" sur la quatrième circonscription.

"Après cinq ans de gouvernement Hollande/Valls catastrophiques, lance Claude Cerpédès, les Français ont le droit d'être en colère et particulièrement les électeurs de gauche qui avaient mis beaucoup d'espoir dans le changement tant promis de 2012". Un changement qui avait hissé le candidat socialiste Fabrice Verdier en position de favori sur la circonscription aujourd'hui convoitée par l'édile saint-martinois. "Fabrice Verdier a voté toutes les lois régressives sans lever le petit doigt. Il est temps de dire 'stop, ça suffit !'", soutient-il.

Son projet, qui s'inscrit dans la ligne du programme du parti communiste pour les élections présidentielles, s'articule autour de plusieurs axes : abrogation de la loi El-Khomri, passage aux 32h, retraite à 60 ans, plan de relance des services publics, suppression du 49-3, etc. Des ambitions pleinement partagées par les soutiens de Claude Cerpédès, comme le vice-président du Département Patrick Malavieille : "Claude peut apporter un souffle nouveau à cette circonscription et a toutes ses chances d'être élu. Vous savez, en 1997, on ne donnait pas cher de ma peau face à Roustan. Et pourtant, nous y sommes arrivés", se souvient-il. De quoi donner de l'espoir à Claude Cerpédès.

 

 

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

3 réactions sur “LÉGISLATIVES 4e circo : Claude Cerpédès se positionne en « rassembleur »”

  1. Il va être content Verdier, lui qui a tout fait pour soutenir les derniers cocos du coin, parfois même contre ses petits camarades du PS lors des derniers scrutins cantonnaux et municipaux.
    Ca s’appelle un retour de baton…Et bing!

  2. Verdier c’est un béni oui oui Valso-Hollandais : il est solidaire de leurs dérives droitières. Difficile pour les citoyens vraiment de gauche de voter pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité