Actualités

VENDREDI CULTURE Festival Itinérances : les grandes lignes de la programmation

Les bénévoles sur scène pour la clôture du festival ce lundi soir. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Eloïse Levesque/Objectif Gard

La 35e édition du Festival Cinéma d’Alès - Itinérances aura lieu du 17 au 26 mars 2017. Rétrospective thématique, cartes blanches, hommages... : encore une belle programmation pour les cinéphiles.

Cette année, la rétrospective thématique - qui rassemble environ un quart de la programmation du festival -, s’articulera autour du thème "Visiteurs". Tout individu ou élément perturbant une situation seront représentés : intrus, invités, aliens, passagers, étrangers... Le public pourra découvrir des films tels que "Théorème" de Pier Paolo Pasolini, "Pour une poignée de dollars" de Sergio Leone, "Yojimbo" d'Akira Kurosawa, "Django" de Sergio Corbucci, "Toni" de Jean Renoir, "Le Havre" d'Aki Kaurismäki, "La Fille de Ryan" de David Lean, "Les Visiteurs du soir" de Marcel Carné, "Que la bête meure" de Claude Chabrol, "Le Journal d'une femme de chambre" de Luis Buñuel..

Cartes blanches et hommages

Après Chassol en 2016, c'est à Bertrand Burgalat que le Festival offre une carte blanche. Producteur, musicien, compositeur, fondateur du label Tricatel, arrangeur et chanteur français, il a composé bon nombre de musiques de films. Des films tels que "Les Yeux sans visage" de Georges Franju, "À la mémoire du Rock" de François Reichenbach, "Le Chant du Styrène" d'Alain Resnais, "Gaz de France" de Benoît Forgeard seront projeté. Il donnera également une Master Class musique et cinéma.

La réalisatrice et productrice française de films documentaires, Esther Hoffenberg, déjà reçue à Alès en août au dernier Festival Ciné Eté, viendra présenter une intégrale de ses réalisations parmi lesquelles son dernier film en avant-première, "Bernadette Lafont, et Dieu créa la femme libre" et d'autres remarquables portraits de femmes (Violette Leduc, Les deux vies d'Eva, Discorama, signé Glaser...).

Grande figure du cinéma comme du théâtre, Edith Scob reviendra sur son exceptionnelle carrière, depuis sa découverte à la fin des années cinquante dans "Les Yeux sans visage" de Georges Franju, jusqu'au cinéma français le plus contemporain, avec par exemple "Holy Motors" de Leos Carax. Le Festival rendra également hommage à Olivier Gourmet, comédien belge à la riche filmographie, de "La Promesse des frères Dardenne", qui l'a révélé en 1996, jusqu'à l'avant-première de "En amont du fleuve" de Marion Hänsel.

Enfin, Thomas Cailley, réalisateur de deux films remarqués - le court métrage "Paris-Shanghai" et le long métrage "Les Combattants" récompensé de trois César en 2015 (également au programme de Lycéens et Apprentis au cinéma en Occitanie cette année), reviendra sur son parcours. Il fera partager ses coups de cœur de cinéaste cinéphile.

Inédits et avant-premières

Une sélection internationale d’une quarantaine de longs métrages inédits et en avant-première seront projetés dans les salles obscures. Parmi eux : "Orpheline" d’Arnaud des Pallières, "Tunnel" de Kim Seong-hoon, "Massilia Sound System - Le film" de Christian Philibert, "Fiore" de Claudio Giovannesi, "La Vengeresse" de Bill Plympton et Jim Lujan, "The Net" de Kim Ki-duk, "En amont du fleuve" de Marion Hänsel, "Macadam Popcorn" de Jean-Pierre Pozzi, "Glory" de Kristina Grozeva et Petar Valchanov, "Adieu Mandalay" de Midi Z, "Elle s’appelle Alice Guy" d’Emmanuelle Gaume, "Magnus" de Benjamin Ree, "Mister Universo" de Tizza Covi et Rainer Frimmel, "À mon âge, je me cache encore pour fumer" de Rayhana, "King of the Belgians" de Peter Brosens et Jessica Woodworth, "We Are Never Alone" de Petr Vaclav, "Home" de Fien Troch, "Le Train de sel et de sucre" de Licinio Azevedo, "El Perdido" de Christophe Farnarier, "Tadmor" de Monika Borgmann et Lokman Slim…

Sans oublier la programmation jeune public, les projections autour des cultures de la Méditerranée, la compétition de courts métrages francophones, des séances handicaps sensoriels adaptées pour les sourds, malentendants, aveugles et malvoyants, deux nuits du cinéma, etc. Plus de 200 films seront à découvrir à Alès et en décentralisation.

Plus de détails sur www.itinerances.org.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité