A la uneActualitésPolitique

NÎMES Manifestation de soutien pour Théo

Photo : CM.
Plus d'une centaine de personnes - dont bon nombre de militants de gauche - réclament la "justice pour Théo". Photo : CM.

Hier soir devant Carré d’Art, plusieurs partis politiques de gauche et des syndicats ont manifesté contre « les violences policières », après la violente interpellation de Théo en Seine-Saint-Denis.

Théo.L, Rémi Fraisse, Zyed Benna et Bouna Traoré… Autant de noms qui étaient, hier soir, sur les lèvres des militants de gauche. Plus d’une centaine de personnes se sont réunies devant Carré d’Art pour dire « stop aux violences policières », dans le cadre de l’affaire Théo. Ce jeune homme de 22 ans grièvement blessé par un policier, lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois, le 2 février.

Clément, militant des Jeunes Communistes. Photo : CM.
Clément, militant des Jeunes Communistes. Photo : CM.

Parmi les manifestants, des responsables politiques comme le secrétaire départemental du PCF Vincent Bouget, le conseiller départemental PCF Christian Bastid, la conseillère municipale d’opposition nîmoise, Jany Arnéguy, mais aussi des militants du NPA ou du syndicat CGT… Un micro à la main, Vincent Bouget assène :  « Nous sommes ici pour exprimer notre solidarité sans faille avec Théo à l’heure où certains, en digne héritiers des collaborateurs, rejettent la faute sur la victime ! ». D’autres responsables politiques et syndicaux ont pris la parole. Unanimes, ils dénoncent « les contrôles au faciès », le « manque de moyens des services publics » et réclament « la fin de l’État d’urgence ».

Photo : CM.
Marlène, membre de Nuit Debout, veut "sensibiliser l'opinion publique". Photo : CM.

À quelques mètres des prises de paroles, plusieurs jeunes, membres du mouvement antifasciste, ont tenu à être présents :  « Ça nous arrive de nous faire agresser par les policiers… C’est vrai, parfois nous ne respectons pas la loi, mais souvent la réponse policière est disproportionnée par rapport à nos actes ».

Membre de Nuit debout, Marlène a fait le déplacement. La quinquagénaire est là pour « sensibiliser l’opinion publique. Théo n’a pas été victime d’un accident. Ceux qui pensent ça sont naïfs ! Aujourd’hui, j’attends une sanction exemplaire pour l’auteur de ce coup de matraque ».

Le 5 février, le policier de 27 ans soupçonné d’avoir porté des coups de matraque à Théo a été mis en examen pour viol. Placé sous contrôle judiciaire, le fonctionnaire a interdiction d’exercer son métier et de paraître en Seine-Saint-Denis.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

4 réactions sur “NÎMES Manifestation de soutien pour Théo”

  1. L’extrême gauche à la pêche aux voix gesticule et manipule en vain. Quant aux sorties du leader Vincent Bouget, le jour où il atteindra la voie du bon sens aussi vite que le point Godwin il votera Patriote !

  2. « il votera Patriote »
    Je suis désolé, Monsieur Jacob, mais être patriote ce n’est pas être raciste, fasciste, xénophobe. Lors du dernier conflit mondial les patriotes ce n’étaient pas les collabos…

    1. En quoi vouloir trouver de vraies solutions aux questions migratoires est il raciste, raciste, xénophobe ?
      Oui à l’immigration choisie tout en travaillant au développement des pays concernés dans le cadre de coopérations mutuellement avantageuses.
      Faudait que vous avanciez qq arguments plutôt que radoter des bêtises qui ne servent qu’à banaliser ce que vous dénoncez mais il est vrai qu’il y avait beaucoup de Patriote-résistants en … 45, jusqu’à votre idole Mitterrand, décoré de la francisque sans oublier le comportement du PCF sous tutelle du pacte Germano-soviétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité