Faits Divers

NÎMES Un militaire en garde à vue : il a refusé un contrôle de police

 (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
(Photo illustration / Objectif Gard)

 

Ce devait être le simple contrôle d'un conducteur qui semblait zigzaguer sur la chaussée. Oui mais voilà, au lieu de s'arrêter en apercevant derrière lui la police, le conducteur s'est mis à accélérer frénétiquement dans les rues du centre ville de Nîmes. Les fonctionnaires de police ont mis en marche le gyrophare et le deux-ton, mais rien n'y a fait. Le chauffard ne voulait pas d'un contrôle. Au bout de quelques minutes de course, il a bien été obligé de s'arrêter quand sa voiture a percuté un trottoir. La roue de son automobile était bloquée. La patrouille de police a rapidement compris pourquoi l'homme se refusait au contrôle. Il a invoqué comme raison de ce périple accéléré dans les rues de Nîmes, un taux d'alcoolémie bien au-dessus de la normale. Ce chauffard interpellé dans la nuit de vendredi à samedi est un militaire de carrière en poste à Nîmes. Son passager est également soldat dans une unité gardoise. Le conducteur a été placé en garde à vue au commissariat central. Il lui est reproché un "refus d'obtempérer" et une "conduite en état d'alcoolémie". Des infractions pour lesquelles il devrait être poursuivi prochainement devant le tribunal correctionnel.

Boris De La Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité