Faits Divers

NÎMES Un pharmacien condamné pour harcèlement moral

Palais de justice de Nîmes. DR
Palais de justice de Nîmes. DR

 

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné ce vendredi matin, un pharmacien de Nîmes pour "harcèlement moral" sur une salariée. Le professionnel écope de 2 mois de prison avec sursis, 15 000 euros d'amende et 20 000 euros à payer à son ancienne employée au titre du préjudice moral. Une salariée qui a raconté son calvaire quotidien à l'audience du tribunal correctionnel, vendredi dernier, en expliquant que sa vie professionnelle était devenue un enfer à partir du moment où elle avait refusé les avances sexuelles de son employeur. Des faits qui remontent à une dizaine d'années que le patron a nié catégoriquement. Ce dernier, âgé de 67 ans, est propriétaire de plusieurs officines dans le sud de la France. Il est venu à l'audience du tribunal correctionnel avec 4 employées qui ont témoigné en sa faveur. Des témoignages qui n'ont pas convaincu les magistrats puisqu'une condamnation a été prononcée ce matin.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité