A la uneActualitésPolitique

NÎMES Législatives : les citoyens de Gauche prêchent dans le désert

Santucci voudrait que la Gauche progressiste sentende sur des candidats unique Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Thomas Santucci voudrait que la Gauche progressiste s'entende sur des candidatures uniques (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Encartés ou non, syndicalistes ou pas, engagés politiquement ou parfaits anonymes, ils étaient tous rangés derrière la candidature de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la récente élection présidentielle. Mercredi soir, ils étaient une centaine à manifester pacifiquement devant la Maison Carrée de Nîmes pour appeler à une entente afin que les gens de la Gauche sociale, écologiste et progressiste (Les Insoumis, Parti Communiste Français, Ensemble...) dépassent les querelles partisanes...

"C'est un rassemblement citoyen de personnes qui se sont ralliées au programme de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Le mouvement a débuté avec le bouche-à-oreille, sur les réseaux sociaux et à la suite de réunions informelles", dévoile, pancarte autour du cou, Thomas Santucci, un enseignant de 40 ans, non-encarté. "Idéalement, on souhaiterait que la Gauche favorable à une transformation sociale  présente sur chaque circonscription des candidatures uniques afin d'éviter un saupoudrage qui diluerait les voix un peu partout et serait inefficace. Il faut qu'ils s'entendent pour éviter des face-à-face fratricides. Avec l'élection de Macron, on a besoin d'un relais politique fort à l'Assemblée nationale."

Entre Salvador ?? et ???, des divergences certaines subsistent Photo ! :Philippe Gavilet de Peney/objectif Gard)
Entre Salvador Soldevila et Boris Thubert, des divergences certaines subsistent (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Juste à côté, le représentant de la France Insoumise du candidat Mélenchon dans la 6e circonscription nîmoise, Salvador Soldevila, ne l'entend pas de cette oreille. "Nous sommes convoqués ici de façon comminatoire ! Mercredi dernier, un certain nombre de personnes qui sont présentes ici ont envahi notre local de campagne, nous empêchant de tenir notre réunion. Je trouve cela extravagant qu'à une semaine de la clôture des dépôt de candidatures on nous remette systématiquement en cause. Nous sommes un mouvement citoyen et nous représentons deux cents personnes identifiées, essentiellement non-encartées, et encore autant de sympathisants. Nous sommes aussi légitimes que ces citoyens là. On nous interpelle toujours au nom de la même chose : voter contre le Front National pour voter utile !", lâchait-il un peu furax avant de prendre plus tard publiquement la parole pour tenter d'expliciter le point de vue des siens.

Une grosse centaine de personnes avait répondu à lappel citoyen Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Une grosse centaine de personnes avait répondu à l'appel citoyen (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Le Communiste Vincent Bouget se désiste au profit de Philippe Gasser (Ensemble)

Quant au secrétaire départemental du Parti Communiste Français, Vincent Bouget, présent sur place avec quelques camarades, il revenait sur la ligne choisie par son parti  : "Nous avons toujours voulu unir les forces qui ont soutenu Mélenchon au premier tour. Ça fait des mois qu'on essaye de discuter de candidatures communes. Au plan national comme localement. France Insoumise fait un blocage. Leur représentant m'accuse d'être à l'origine de ce rassemblement. Ce n'est pas le cas mais concernant cette initiative de citoyens, je la trouve positive. Ma porte restera ouverte jusqu'au vendredi 19 mai, date de clôture des dépôts de candidatures. Pour ma part, j'ai fait un geste en ne me présentant pas sur la 6e circonscription au profit du candidat Ensemble (Front de Gauche, NDLR) Philippe Gasser. Son suppléant sera un jeune communiste, Hugo Carlos."

Au nom des organisateurs, machin a pris la parole pour exhorter la Gauche Mélenchoniste" de sunir Photo : Philippe Gavillet decPeney/objectif Gard)
Au nom des organisateurs, Emanuel Bois a pris la parole pour exhorter la Gauche "Mélenchoniste" de s'unir (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Du côté des co-initiateurs de cette réunion publique, Boris Thubert et Emmanuel Bois, on espérait seulement que ces gens de Gauche puissent instaurer le dialogue et raison garder dans des intérêts collectifs. Pas gagné, si on croit les réactions observées sur place... Et en attendant, à Gauche, ça va mal et ça dure et on n'est pas loin du dialogue de sourds. Tout cela pour rappeler que, Gauche ou Droite, l'Utopie est aussi, sémantiquement, un système politique qui réclame que tout le monde soit d'accord. Une...utopie ?

Philippe GAVILLET de PENEY 

philippe@objectifgard.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

16 réactions sur “NÎMES Législatives : les citoyens de Gauche prêchent dans le désert”

  1. FI est devenue trop sectaire. La transformation sociale est devenue accessoire ce qui compte c’est régler des comptes avec les composantes du FDG derrière Mélenchon qui veut voir une seule tête. C’est suicidaire mais il s’en fout et une partie de « ses troupes » le suivent plus ou moins aveuglément comme des moutons. C’est quoi déjà la définition d’une secte?

  2. commentaire lu sur un autre article que je remets à votre intention:
    « Ce n’est pas aussi simple que ça, voyons! Ça marche dans les deux sens. Le Parti Communiste, depuis le départ, avait annoncé via Pierre Laurent qu’il présenterait des candidats aux législatives partout et qu’il n’y aurait pas d’accord avec la FI. Voulant surfer sur la dynamique incroyable de la campagne nationale de la FI, ils ont soutenu JLM mais en faisant une campagne autonome et indépendante de la FI, avec leurs visuels propres et cette bannière obsolète de Front de Gauche. Tout en tractant sur les marchés pour JLM, on trouvait au dos de la publicité pour leurs candidats aux législatives déjà et quand ils allaient afficher pour JLM, ils en profitaient pour glisser leurs affiches législatives pour faire croire que leurs candidats étaient soutenus par JLM et la FI.
    Or, les candidats PC n’ont pas voulu intégrer la FI alors que le PG, des élus EELV, Nouvelle Donne et Nouvelle Gauche Socialiste l’ont fait sans rechigner. Le PC n’a pas voulu signer la charte de la France Insoumise dans laquelle ils acceptaient d’être révocables et de soumettre l’attribution de l’enveloppe parlementaire à un jury citoyen.
    Bref, l’histoire ne marche pas que dans le sens “Le PC est baffoué, trahi” ou je ne sais quoi. C’est plus compliqué que ça.
    Ils n’ont pas voulu avancer avec nous et reconnaître la force de ce nouveau mouvement citoyen qu’est la France Insoumise, avec plus de 500 000 appuis aujourd’hui, tant pis pour eux. C’est une grave erreur stratégique de leur part. Incapable d’avoir un candidat légitime et de poids à la présidentielle, incapable de s’unir aux législatives. C’est dommage car les militants sont des compagnons de lutte et vont être déçus par toutes ces tentatives de tambouilles politiciennes vouées à l’échec. »
    Je rajoute qu sur le Gard, les candidats présentés par la France Insoumise sont des citoyennes et des citoyens non encartés. Il n’y a que 2 suppléants qui sont membres du PG. J’invite les citoyennes et les citoyens qui sont appelés à ce mobiliser par le PCF et Ensemble Gard pour des candidatures de rassemblement à y regarder de plus prêt sur les candidates et candidats qu’ils proposent. Gérard, vous êtes insultant en parlant de secte et vous reprenez l’argument de beaucoup d’apparatchicks du PCF qui présentent JLM comme un gourou et cherchent ainsi à déconsidérer celles et ceux qui ne veulent plus rentrer dans les petites combines. Et je sais de quoi je parle. J’ai vu comment ils ont flingué le rassemblement citoyen et politique aux élections régionales et comment ils ont choisi avec EELV leurs bons « citoyens » alibis représentatifs sur les listes.

    1. « Or, les candidats PC n’ont pas voulu intégrer la FI alors que le PG, des élus EELV, Nouvelle Donne et Nouvelle Gauche Socialiste l’ont fait sans rechigner.  »
      Pourquoi ne parler que du PC ? Il y a d’autres forces dans le mouvement citoyen qui s’est manifesté hier soir. Il faudrait quand même le reconnaître et cesser d’être manichéen, monsieur Rousselot. Quant au PG, je rigole, mais l’encadrement de la FI c’est le PG !!
       » avec plus de 500 000 appuis  »
      Peut-être mais ce n’est pas ça qui vous fera gagner les élections législatives. Avec un score de 20-25% pour Mélenchon dans le Gard, à supposer que la moitié soit favorable à la FI (ce qui n’est même pas certain) ça vous met à 12-13% de votants (avec une abstention de environ 20%), donc largement au dessous de la barre des 12,5% d’inscrits pour passer le cap du premier tour. Vous allez vous planter et planter toute la gauche avec vous. Quel magnifique résultat !!
      Je ne reprendrai peut-être pas le terme de « secte » mais certainement celui de comportement « sectaire », que j’ai repéré depuis le début de la FI. Mélenchon a une responsabilité écrasante dans ce phénomène, même si je l’ai admiré un certain temps et que j’ai voté pour lui au premier tour. Dommage !!

  3. De toutes façons, ce que dit Salvador (« le Sauveur » en Espagnol) Soldevilla, c’est n’importe quoi. La condition majeure de la France Insoumise pour un « ralliement » c’est la soumission: soumission à un programme qui n’est pas nécessairement acceptable en l’état par tout un chacun, soumission à une charte dont certains articles sont inacceptables, soumission aux diktats de a direction nationale, et même de certains « commissaires politiques » locaux. Il est donc tout à fait légitime que les citoyens qui étaient présents hier soir, qui souhaitent un accord mais qui tiennent aussi à leur liberté n’aient pas accepté, et ce depuis un certain temps, les conditions de la FI. C’est regrettable, mais, à mon sens la FI portera seule tout le poids d’un échec de la gauche aux législatives, échec qui est de plus en plus certain malgré ce qu’en disent les militants de la FI.

  4. effectivement il faut un relai politique fort à l’assemblée pour empêcher pour le moins la politique de Macron. Donc il faut un mouvement citoyen insoumis à l’échelle nationale, pas un bricolage dans chaque circonscription selon les humeurs de chacun. La FI en à créé les conditions depuis plus d’un an. Il n’ y as de cadre plus ouvert et plus accueillant que la FI qui est un cadre de campagne avec des exigences d’intégrité personnelle et politique minimales! Le PC n’a pas voulu de ce mouvement. les arguments qu’il donne sur le risque de perdre son autonomie politique et financière sont faux, ce sont des cache misère d’une stratégie qui nous enferme dans l’échec. Les militants qui veulent s’engager pour le bien commun, pour un programme de gouvernement, pour une révolution citoyenne peuvent le faire avec la FI!

  5. Bonjour,
    PS, PG, PC, FG, Ensemble, ces querelles d’appareils, très peu pour moi.
    Personne à FI n’est obligé de quitter son parti, personne n’est obligé de s’inscrire à un parti pour venir à FI. Il me semble simplement logique qu’ayant tous milité, avec un relatif mais pas total succès, sous la bannière commune FI pour la présidentielle, nous continuions pour les législatives. Si tu ne partages pas les valeurs de la charte de FI, tu n’y viens pas, c’est tout et ce n’est pas méchant ; chacun est libre.
    Le choix de Karine VOINCHET a été opéré de façon tout à fait démocratique il y a plusieurs mois, lors d’une consultation de la base FI en réunion à Nîmes. Tu ne vas tout de même pas remettre en cause la volonté de FI de procéder démocratiquement par des consultations de la base ?
    En conclusion de nos échanges, je vais militer puis voter pour la candidate FI dès le premier tour.
    Chacun est évidemment libre de choisir un chemin différent que je ne souhaite pas suivre.
    Amicalement.
    Jean-Gabriel BLANC, Uzès.

  6. On fera le bilan de cette stratégie suicidaire , sectaire, pour la gauche de gauche. mais avoir un bon programme, être d’accord sur l’essentiel et à l’arrivée faire un tremplin à En Marche, au FN et à la droite classique …ce sera désespérant pour les citoyens qui ont voté Mélenchon et pour les luttes à venir. Je persiste à penser que Mélenchon qui chante de moinsen moins l’Internationale a pris tous les attributs nocifs d »  » sauveur suprême » qui se prend pour dieu de la gauche radicale depuis qu’il en est devenu le meilleur tribun. Ce que je peux vous dire c’est que nombre d’électeurs de F I à la présidentielle ne se déplaceront pas., que l’abstention ne sera pas de 20% mais de 30 à 35% et que à l’arrivée , il faudra avoir entre 20 et 25% des exprimés pour se maintenir au second tour. C’est dire que PC , FI et Cie seront laminés le 11/6 ua soir et après se sera des querelles pour savoir comment se positionner pour soutenir ou pas, le « clampin » opposé au FN. On sera bien. Merci qui Lucho? A faire suivre à Mélenchon.

  7. « Il me semble simplement logique qu’ayant tous milité, avec un relatif mais pas total succès, sous la bannière commune FI pour la présidentielle, nous continuions pour les législatives.  »
    Non, ce n’est pas logique !! Au moins la moitié de l’électorat de Mélenchon au premier tour de la présidentielle ne se trouve pas sous la bannière de la FI. De la part de votre « mouvement » c’est un travestissement de la réalité absolument lamentable et vous le savez aussi bien que moi.
    « Si tu ne partages pas les valeurs de la charte de FI, tu n’y viens pas, c’est tout et ce n’est pas méchant ; chacun est libre. »
    C’est parfait et c’est exactement le chemin que, comme probablement la moitié des électeurs de Mélenchon, je vais suivre.
    « Tu ne vas tout de même pas remettre en cause la volonté de FI de procéder démocratiquement par des consultations de la base ? »
    Ne déformez pas mes propos. Je vous met au défi de me montrer où j’ai écrit une chose pareille. Votre propos est mensonger.
    Pour le reste, votre blablabla n’est également que de la langue de bois, qui a probablement son origine à Paris.
    Cordialement

    1. Il n’est pire sourd que celui qui ne veut etc…Mélenchon qui avait fait malgré tout une excellente campagne et atteint des records de popularité est en train de dégringoler à la vitesse grand V. Il n’est même pas assuré de gagner sur Marseille.
      Quel gâchis surtout pour les luttes à venir.

  8. Sondage IPSOS : France Insoumise 15% , Candidat extr.G 2%, Communiste 1%.
    Toutes ces tentatives de confusion et de division pour ça…

    Laissez les gens qui ont voté pour le programme Avenir en Commun aux présidentielles retrouver cette cohérence aux législatives et attaquez vous aux candidats EM!, LR, modem et PS plutôt que de tirer dans les pattes de ceux qui essayent de faire de la politique proprement.

    Merci.

    1. Ce n’est qu’un sondage, et de toutes façons il est catastrophique pour la FI comme pour le reste de la gauche. S’il s’agit du % de votants, aucun candidat de FI ne passe la barre pour être au deuxième tour. Je suppose que vous êtes ravi de votre résultat !!

    2. Ce qui est apparu au grand jour après le 23 avril , c’est que votre patron maximo , Mélenchon le grincheux , .fait une politique perso en se servant de la légitime colère et désespérance des petites « gens », les gens.
      On fera le point le 11 sur cette politique mélenchonienne gribouille et attention à ne pas s’aligner sur un caudillo caractériel qui règle surtout des comptes avec ses ex amis du PS et aussi des autres formations de la gauche radicale qui l’ont amenées là où il se trouve.
      Aucune excuse m^me si le PC et les autres ne sont pas exempts de reproches. A l’évidence la volonté hégémonique , la volonté de soumettre tous les autres à son diktat , à sa petite personne ..est la marque du mélenchonisme. Dommage surtout pour les valeurs et les classes sociales qu’il prétend défendre.

  9. Bonjour,
    il y a de la censure sur Objectif Gard?
    Une réponse que j’ai déposée hier soir n’a toujours pas été diffusée.
    Faut il faire des impressions d’écran pour avoir des preuves?

  10. A tout les idiots de gauche se permettant de faire la morale sur le manque d’union a gauche en mettant la responsabilité sur la FI ?

    Ceux-ci étaient où lorsque le PCF à préféré passer sa vie à attendre et a éspérer que les présidentielle n’ai pas lieu avec vraisemblablement comme seul but de pouvoir changer de fusil d’ épaules entre le PS et PCF et la FI selon les sondage du moment.

    L’union de la gauche pourquoi pas, mais il faut alors, en cette période trouble répondre a 2 problèmes :
    – Qu’est ce que la gauche aujourd’hui ?
    – et la question qui permet en autre de répondre à la 1ére : Quel programme ?

    Pour ma part je ne reconnais bien peu de convergence idéologique avec le PS et EELV tel qu’il me sont présenté actuellement. S’il y existe quelque gens de gauche dedans, il y existent aussi beaucoup de gens que je ne reconnais pas de gauche. Ainsi si rassembler la gauche signifie accepter des idées de droite, je n’y suis pas attaché. Les unionistes en refusant de poser les limites de ce que doit être la gauche pour ne pas « diviser » ne font que dégoutter les gens un peu plus de la politique, non, je ne veut pas être encore trahi par des gens au double-discours, la ligne politique doit être claire et aucun compromis sur certains points ne me semble admissibles.

    Alors comprenez bien que la division à gauche n’est pas le fruit d’un quelconque appareil, elle est à l’image de la division de électorat de gauche dont une partie non négligeable n’a pas envie de se faire entuber encore une fois et veut une politique de gauche véritablement ambitieuse.

    1.  » Qu’est ce que la gauche aujourd’hui ? »
      Bonne question, mais quelle est votre réponse (ou peut-être celle de la FI) ?? Vous continuez à en parler plus loin dans votre commentaire sans avoir apporté de réponse. Croyez vous que la FI est la seule, la vraie gauche ?? Ce n’est pas mon opinion. Croyez vous que son programme est le seul possible de gauche ?? Ce n’est pas mon opinion non plus. Allez donc lire dans le texte ceux (et surtout celle) qui inspire JLM, à savoir Chantal Mouffe, philosophe autoproclamée (je ne sais pas où elle a fait des études de philosophie, ce n’est indiqué nulle part), vous serez édifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité