ActualitésPolitique

LÉGISLATIVES Alès : Annie Chapelier inaugure son local de campagne

Annie Chapelier accompagnée de son suppléant. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Annie Chapelier accompagnée de son suppléant. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

C’est au 38 boulevard Gambetta à Alès que la candidate d’En Marche sur la quatrième circonscription, Annie Chapelier, a pris ses quartiers dans son nouveau local de campagne.

À quelques encablures du cœur de la feria, un local à l’effigie d’Annie Chapelier est désormais visible à l’angle du boulevard Gambetta et de l’avenue de Stalingrad. Ce samedi matin, à l’occasion de l’inauguration, près d’une cinquantaine de personnes s’est rassemblée devant la permanence de la candidate qui porte les couleurs d’Emmanuel Macron.

Cette fois, contrairement à son lancement de campagne à Méjannes-lès-Alès, Annie Chapelier n’a pas joué la carte de l’improvisation. Dans un discours bien préparé, elle a rappelé avec fierté son appartenance à la société civile : « J’ai été choisie, mais ça aurait pu être vous », dit-elle en s’adressant à son public. « Il n’existe aucune formation professionnelle pour devenir député. Personne ne peut prétendre de représenter les citoyens mieux qu’un autre ». Et Annie Chapelier est convaincue de pouvoir remplir cette mission aussi bien qu’un autre. « Dans mon métier d’infirmière anesthésiste, je suis constamment au service des autres. Je dois être efficace, accessible et honnête. Valeurs que je transposerai dans mon activité politique ».

La candidate s’engage également à n’avoir qu’un seul mandat. « Comment voulez-vous remplir correctement vos fonctions quand vous cumulez ? », interroge-t-elle. Quant à son programme, qu’elle détaillera lors de ses réunions publiques, Annie Chapelier en donne déjà les grandes lignes : créer un environnement favorable à l’emploi et au pouvoir d’achat, faire du Gard un département d’excellence en matière d’agriculture et de développement durable, lutter contre les déserts médicaux par la création de maisons médicales pluridisciplinaires, investir dans le numérique et développer son accès sur tout le territoire, etc. « On va y arriver, on va tout transformer ! », conclut-elle sous les applaudissements.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité