Actualité générale.

GARD Condamné pour apologie du terrorisme sur la page Facebook du député Collard

Gilbert Collard.
Gilbert Collard.

 

Lorsque le député Gilbert Collard a constaté le 9 décembre 2016 les écrits sur sa page Facebook, il a immédiatement alerté les autorités. Un mois plus tard, un habitant de Saint-Gilles âgé de 35 ans, connu de la justice pour 15 condamnations, était arrêté par les gendarmes.

Cet homme était sorti de prison 4 mois avant. Il a reconnu les propos chocs sur la page Facebook du parlementaire: "vive le Jihad", "je suis pour l'islam radical", "faites attention à vous, un jour, je serai derrière votre porte" ou encore "je suis extrémiste par votre faute". "En réalité il répondait à des propos racistes qu'il avait lu sur cette même page Facebook", nuance à l'audience du tribunal correctionnel Maître Audrey Moyal qui défendait mardi après-midi le trentenaire. "Il a employé des mots qui font peur, qui inquiètent surtout dans le contexte actuel, mais il faut donner à ce procès sa dimension réelle et surtout ne pas comparer avec des évènements dramatiques ou le relier à l'actualité", plaide l'avocate nîmoise. Le Procureur de la République en personne, Eric Maurel, est venu réclamer 2 ans de prison dont une année avec un sursis et une mise à l'épreuve. Le tribunal a suivi les réquisitions. Le prévenu va rajouter une infraction à son casier judiciaire bien chargé. Il a été condamné à 1 an ferme par le tribunal correctionnel de Nîmes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité