Actualités

GARD Lancement de l’Opération Sentinelle

opération sentinelle
Le préfet Didier Lauga a donné le coup d'envoi de l'opération sentinelle, un détachement militaire qui renforcera la sécurité à Nîmes, au Grau du roi et sur toutes les manifestations "à risque" du territoire (photo V.P)

"Si il y a un attentat sur le territoire, je ne serais pas surpris", confie Didier Lauga, préfet du Gard. En effet, notre département est classé en zone rouge, du fait du nombre important de radicalisations constatées. Pas de risque zéro donc mais un dispositif baptisé opération sentinelle, qui va permettre d'assurer une vigilance accrue durant toute la saison estivale.

Cette opération avait déjà été mise en place l'an dernier après l'attentat de Nice. Cette fois, c'est beaucoup plus tôt que les forces armées débarquent en renfort pour assurer des patrouilles continuelles concentrées sur les zones de foule, de chalandise, les concerts, la gare, les monuments, les rues piétonnes, les fêtes …

Combien sont-ils à être venus assurer plus de sécurité aux Gardois et aux touristes déjà nombreux ?

Nous n'aurons pas de réponse à cette question. Pour assurer l'efficacité du plan, les effectifs exacts doivent rester confidentiels, ainsi que la zone de cantonnement des troupes,  jusqu'à l'identité, le grade, ou le régiment d'origine des hommes détachés. Des militaires  anonymes, dépourvus de toute insigne afin d'éviter toute pression de la part de terroristes éventuels sur leur famille…  Les plans de patrouille sont eux aussi passés sous silence pour des raisons évidentes. Ce que l'on peut dire en revanche, c'est que les patrouilles se composent de huit hommes et que certaines d'entre elles seront régulièrement au départ des TER entre Nîmes et le Grau du roi et seront vigilantes dans les deux villes pour assurer la sérénité des passagers et des personnes à l'arrivée et au départ. Charles Civreis, directeur d'établissement TER Languedoc Roussillon en charge du personnel et des relations clients s'en réjouit, "Nous, avons du personnel de sécurité de à bord des trains et les voyages se passent bien pour les passagers. Mais avoir du renfort aux gares est très important."

Des mesures de précaution maximales pour un été déjà chaud mais que l'on espère serein.

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Les mots du préfet sont lourds de sens.
    Nos forces de sécurité, militaires et policiers sont mobilisés. Nous les saluons avec respect mais la situation doit nous interpeller. Nous sommes sur la défensive lorsque le gouvernement devrait rétablir les frontières et expulser les multinationaux fichés pour apologie de terrorisme.
    Nous n’avons pas à nous habituer à vivre avec lui

    Conseiller FN Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité