ActualitésCulture

SAINT-AMBROIX La fête du Volo Biòu endeuillée

Plusieurs spectacles animent Saint-Ambroix pendant les fêtes du Volo Biou. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Plusieurs spectacles animent Saint-Ambroix pendant les fêtes du Volo Biou. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Les 31e fêtes du Volo Biòu (bœuf qui vole) démarrent dans la peine à Saint-Ambroix : un fidèle exposant est décédé dans la nuit d'une crise cardiaque. Un hommage lui a été rendu ce jeudi matin.

La cérémonie d'inauguration prévue en fin de matinée a été remplacée par une minute de silence. "Robin, fidèle du Volo Biòu depuis quinze ans, est décédé cette nuit dans nos camps. Nous voulons lui rendre hommage en tant qu'artiste mais aussi en tant qu'homme. Il aurait voulu que la fête continue". Originaire de Rousson, Robin faisait partager son travail du cuir sur la fête médiévale. Une collecte a été organisée pour soutenir son épouse et ses enfants.

Malgré ce moment difficile, les différentes compagnies présentes se sont efforcées de lancer les animations sur le plan de l'Ubac, où le marché médiéval s'est installé. Voilà 31 ans que les Médiévales du Volo Biòu attirent les foules, en souvenir d'une légende que les locaux connaissent bien. Une légende qui remonte entre le XIe et XIIe siècle et dont voici une version courte. Lors d'une année où la récolte de raisins avait été trop abondante, faute de récipients, le vin avait moisi. Le désespoir des habitants du village était grand : que faire de tout ce vin ? C'est alors que le consul eut une idée : il fallait trouver une attraction insolite afin de distraire les gens… Assoiffés, ceux-ci boiraient le breuvage. Ainsi, il fut annoncé dans les environs, qu'à une heure déterminée, un bœuf serait jeté dans les airs et qu'il volerait. Après une grande fête dans les rues de la cité, le bœuf fut conduit au sommet du Ranc d’Uzège d'où il fut lancé. Bien sûr, l'animal s'écrasa aussitôt laissant de nombreux restes aux alentours. Mais le vin avait été englouti par tous les curieux.

Les gens du pays n'ont rien oublié de cette fameuse histoire et célèbrent depuis près de 30 ans le Volo Biòu. Toute la bourgade revêt des costumes médiévaux, des spectacles hauts en couleurs envahissent la cité et le vin coule toujours à flot. Au fil des années, l'événement est devenu incontournable en Cévennes : plus de 15 000 visiteurs y sont venus l'année dernière.

Le programme complet des médiévales du Volo Biòu ici.

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité