Actualités

GARD 17 stands en bord de route valorisent les produits « Militant du Goût »

Ici le stand de Christian Colautti sur la départementale 982 en direction de Maruéjols. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Ici le stand de Christian Colautti sur la départementale 982 en direction de Maruéjols. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Ici le stand de Christian Colautti sur la départementale 982 en direction de Maruéjols. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Sauve, Maruéjols-lès-Gardon, Lecques, Coroconne, Pujaut, Dions... Sur les bords de route du département, 17 producteurs locaux sont habilités à vendre le meilleur des produits gardois.

Finis les vendeurs à la sauvette et les installations précaires le long des routes ? C'est en bonne voie car depuis le début de l'été 2017, le Département, la chambre d'Agriculture et les membres du réseau "Bienvenue à la ferme" mettent en avant des producteurs gardois qui, eux, vendent des fruits et légumes labellisés "Militant du Goût".

C'est le cas de Christian Colautti, qui tient un stand sur la départementale 982, sur la route de Maruéjols-Lès-Gardon. Avec sa femme, il propose melons, tomates, fraises, salades, aubergines, poivrons... "C'est la sixième année que nous sommes ici, rappelle Christian Colautti. Les gens sont de plus en plus nombreux à s'arrêter parce qu'ils aiment la qualité. Chez moi, quand vous achetez un melon d'un kilo, vous mangez un kilo".

Le stand de Christian Colautti sur la départementale 982 en direction de Maruéjols. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le stand de Christian Colautti sur la départementale 982 en direction de Maruéjols. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ses melons, comme les autres produits, proviennent de ses exploitations à Ners et Vézenobres où il cultive sur près de 9 hectares de terrain. S'il est fier de ses récoltes, l'agriculteur semble l'être autant du label "Bienvenue à la ferme" dont il fait partie. Une reconnaissance de son travail mais qui implique aussi beaucoup de contrôles : "j'en ai au moins deux fois par an".

Enfin, l'accès à son étal ayant été amélioré - il y a désormais des stationnements des deux côtés de la route - les automobilistes n'ont plus aucune raison de ne pas s'arrêter. Christian Colautti tient son stand jusqu'au 30 septembre.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité