ActualitésSociété

NÎMES Le bel objet, une expo pas comme les autres

Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Le musée des Beaux-arts conserve et expose des peintures et des sculptures, mais les collections se composent aussi d'objets d'art conservés en réserves depuis longtemps."Le bel objet" est une exposition à voir jusqu'à la fin de l'année.

Les arts décoratifs ont connu un véritable "âge d’or" sous le Second Empire, la récente exposition du Musée d’Orsay en a apporté une illustration spectaculaire. Cette période correspond à Nîmes à un essor économique et culturel qui bénéficie aux collections artistiques : dons de collectionneurs, envois de l’État et achats.

Plusieurs ensembles se dégagent, les arts de la porcelaine avec des vases ou des biscuits de la Manufacture de Sèvres, mais aussi des productions d’Extrême-Orient; la sculpture du bois dans les arts de la Renaissance, qui ont provoqué un engouement considérable au 19ème siècle; l’ensemble des arts du métal et de l’orfèvrerie ne se cantonne à des objets religieux, mais aussi à des pièces assez insolites; les arts du papier et du textiles, par leur fragilité, ont été moins collectionnés et conservés, ce sont donc plutôt des œuvres du 20ème siècles avec deux tapisseries de Coutaud et de Lurçat, un modèle de tenture de Coutaud et un papier peint panoramique, un ensemble d’ouvrages reliés par des maître relieurs parisiens; enfin les objets "Art déco" sont illustré par un ensemble de verreries Marinot.

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

A ne pas oublier, la programmation du musée vise à démultiplier l’intérêt de chacun pour les œuvres de la collection: elles sont valorisées et mises en situation, via des expositions, des conférences, des visites thématiques, des commentaires d’œuvre, l’intervention de comédiens, de danseurs, de musiciens et de chanteurs qui font revivre les œuvres.

Mercredis 2 août, 9 août, 16 août, 23 août et 30 août. 14h30 Visite commentée de l’exposition "Le Bel Objet dans les collections du musée" par Céline Roustan-Morales. Entrée gratuite.

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité