Actualités

PAYS GARDOIS Les journalistes de France 3 en grève

capture_d_e_cran_2017-09-25_a_21_34_41

Les onze salariés du service public sont en grève, ce mercredi. Ils protestent contre la suppression de leur édition locale, annoncée par France Télévision.

Dans le cadre d’un vaste plan d’économies, la direction de France Télévision a annoncé la suppression de ses éditions locales. Les éditions locales ? Des petits journaux de sept minutes, traitant de l’actualité d’hyperproximité et diffusés juste après l’édition régionale de France 3. Toujours selon le groupe audiovisuel public, les sujets seront dilués dans les programmes régionaux.

Composée de onze salariés (journalistes, monteurs, assistants…), la rédaction de France 3 pays gardois est vouée à disparaître, au premier janvier 2018. À l’appel de l’inter-syndicale (CFDT, SUD, SNJ…), les salariés du service public seront en grève demain, pour 24 heures. Une assemblée générale se tiendra le matin à Montpellier pour décider de la suite du mouvement.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

3 réactions sur “PAYS GARDOIS Les journalistes de France 3 en grève”

  1. Les Elus n’ont souvent que le mot ruralité à la bouche et n’ont de cesse de par leur politique austéritaire de démolir tous les services publics les uns après les autres. Sans école, sans gare, sans poste, sans téléphone et maintenant sans information comment voulez-vous que les petites communes soient « attractives » et continuent à vivre.
    Notre redevance sert aussi à financer ces journaux de proximité arrêtons de tout détruire sous prétexte de rentabilité.
    Les Services Publics sont comme les êtres chers c’est quand ils sont plus là qu’on se rend compte combien ils nous manquent.
    La fin des journaux d’info locaux encore un galet dans la godasse de ce gouvernement destructeur.
    Nous soutenons pleinement tous les journalistes qui luttent contre cette casse orchestrée….NON à la Fin des Editions Locales..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité