ActualitésCulture

MERCREDI CULTURE Le Hip Hop sous toutes ses formes

affiche-tshh11-part-3

Les accros sont déjà prêts, pour les autres, l'occasion de découvrir que sous l'appellation Hip Hop se cachent une multitude de moyens d'exprimer. De l'ajout de singularités créatrices et de diverses façon de dire, de peindre, de danser est né un formidable mouvement riche et pluriel. À déguster ou a découvrir au travers de la seconde partie du festival Tout simplement Hip Hop organisé par Da Storm, qui débute en octobre.

Pour cette seconde partie de festival qui se prolonge jusqu'en novembre, Da Storm nous emmène dans des univers et des lieux très différents. De Marguerittes à Générac en passant par le Sémaphore, le Théâtre de Nîmes. On peut regarder, écouter mais aussi participer à partir de 6 ans. Une programmation riche à retrouver dans son intégralité sur le site du festival. 

Coup d'œil sur le programme

        Des(s) Génération Cie Amala Dianor
cccc
"Peace, unity, and having fun!"

« Peace, unity, love and having fun !» Comme un cri du cœur, Amala Dianor reprend la célèbre devise du hip hop et rassemble des danseurs de différentes générations, croisant les styles et les techniques. on découvre ceux qui ont fait leurs classes sur le bitume, et ceux issus de la New School adepte des démonstrations sur internet. Tous portent dans leur corps les grandes étapes de ce mouvement, l’intensité d’une danse identitaire et solidaire.Les gestes ont évolué, les tensions se sont déplacées : debout ou au sol, chaque personnalité s’exprime avec authenticité et la confrontation se fait dans la générosité et le respect. Leur spectacle est un défi lancé à la dégénérescence qui nous guette, un retour aux forces vives qui ravive avec insolence et insouciance l’amour du rythme.

 Samedi 14 octobre à 20hThéâtre Bernadette Lafont Nîmes. De 9 à 22 €

The Hip Hop séries

ccc
Un battle pluridisciplinaire

Un tout nouveau format de battle : un battle pluridisciplinaire qui rassemble 4 des 5 composantes de la culture hip hop

Depuis sa création, Da Storm s’est efforcé de représenter la culture hip-hop dans toute sa diversité via ses 5 disciplines : rap, DJing, danse, graffiti et beatbox. Au fil du temps, rappeurs, danseurs, graffeurs et beatboxers ont eu de plus en plus tendance à travailler de manière isolée. Avec The HH Series, c’est l’unité et la synergie originelle des disciplines hip-hop qui seront mises à l‘honneur au travers d’un battle pluridisciplinaire. Ce format de battle innovant verra donc s’affronter 4 équipes issues de 4 régions différentes. Ces équipes seront composées d’un rappeur, d’un bboy, d’un graffeur et d’un beatboxer et le battle sera animé par DJ H. Les équipes s’affronteront au cours de 9 épreuves, dont 2 épreuves par discipline et une épreuve pluridiscplinaire mêlant rap, danse, graffiti et beatbox. Gagner une épreuve permet de marquer des points pour son équipe. L’équipe qui terminera avec le plus de points sera déclarée vainqueur de ce qui s’annonce déjà comme un battle épique.

 Speaker : Nasty . Jury : Brahim Bouchelaghem (danse), Kim (beatbox), Busta Flex (rap), Dire 132 (graffiti)

Dimanche 15 octobre à 14h. Esplanade Charles de Gaulle, Nîmes. Gratuit. En partenariat avec la ville de Nîmes

Documentaire, beatbox BoomBap autour du monde

ccc
Le Beat box utilise la voix de l'artiste comme boite à rythme

Un documentaire de Pascal Tessaud  

Le Human beatbox est réalisé principalement avec la voix, que l’artiste utilise comme une boîte à rythme. A Nantes, Lyon, Paris, New York et Berlin, nous rencontrerons cette génération hétéroclite et spontanée qui réinvente sans cesse cette discipline.Flashbox, Alem et BMG, trois beatboxers français acteurs de la scène internationale, nous guident à travers les différents lieux de création et les principaux courants artistiques liés au Beatbox depuis sa naissance. Nous suivrons le pionnier Doug E. Fresh à Harlem, les meilleurs artistes new yorkais Kidlucky et Kenny Muhammad, qui sont des légendes vivantes, BMG et Alem à Lyon, Flashbox à Mâcon, ainsi que d’autres beatboxers que nous verrons se préparer pour les prochains championnats du monde de Berlin. À l‘issue de la projection, une séance de question réponse sera organisée avec Modgeo et l‘équipe de Da Storm.

Mardi 17 octobre à 20h30. Le Sémaphore, Nîmes. De 3.30 à 7 €. En partenariat avec Le Sémaphore

Battle rap, One mic et concerts de jeff le nerf, Saké et Nakk Mendosa

One Mic
One Mic

Un vrai Battle suis d'un show case .Depuis quelques années, les battles de rap se sont fortement développés. Certains misent sur le clash au détriment de la musique, d’autres misent sur l’adaptabilité et la performance du MC au détriment du sens donné au texte. Le battle de rap « One Mic, le fond et la forme » met à l’épreuve les capacités des rappeurs à écrire un texte avec un thème ou des mots imposés (le fond) et à le poser sur une instru (la forme).

 Après avoir envoyé la vidéo d’un texte rappé sur un thème et une instru libre, le jury sélectionnera les 8 MCs qui s’affronteront au Spot le 20 septembre. En quarts de finale, ils devront poser leur texte sur un thème imposé et l’instru de leur choix. Pour les demi-finales, l‘instru et le thème seront imposés. Enfin pour la finale, les MCs devront rapper sur une instru de style boombap ainsi que sur une instru de style trap. Les rappeurs devront intégrer à leur texte les 16 mots qui leur auront été imposés. Lorsque les 8 participants au battle auront été sélectionnés le 26 septembre, les thèmes, mots et instrumentales pour les quarts de finale, demi-finales et finale leur seront envoyés afin qu’ils se préparent pour le battle.

L’événement se clôturera par un showcase des 3 jurés : NAKK MENDOSA, SAKÉ, JEFF LE NERF. Speaker  : FRAS / Price money : 200 euros.

Le 20 octobre à 20h30, Le Spot, Nîmes.  5€

Documentaire Don't Panik

mmm
Rappeur et musulman, c'est possible… Don't panic !

Synopsis : Rappeur et musulman ? Certains pensent que c’est incompatible ?Pourtant, les artistes qui évoluent dans le milieu hip-hop, sans mettre de côté leur spiritualité, existent. A.D.L. (Suède), Duggy Tee (Sénégal), Hasan Salaam (Etats-Unis), Manza (Belgique), Médine (France) et Youss (Algérie) sont les portraits croisés de six de ces rappeurs, au discours positif et constructif, loin des clichés et des amalgames dont le rap est souvent victime.

Jeudi 26 octobre à 19h30. Le Sémaphore, Nîmes;  De 3.30 à 7 €

Médine , Doni Santiago

ccc
Le rappeur Médine

3 concerts en 1 : un artiste de renommée nationale, un artiste nîmois et des jeunes du département dans la même soirée !

Médine : Tête d’affiche du rap français, Médine martèle depuis 10 ans maintenant un discours et des questionnements sur des productions aiguisées. Avec cinq albums à son actif dont la sortie de Prose élite en février 2017, ce havrais sillonne la France depuis des mois pour donner une trentaine de concerts «aux allures de meeting». Dans une ambiance visuelle époustouflante aux allures de spectacle vivant, le Prose Elite Tour passera par Paloma le 27 octobre 2017.

 De la plume à la scène : Depuis 2013, dans le cadre du festival TSHH, Da Storm permet à des jeunes rappeurs de monter sur scène en première partie d’une tête d’affiche du rap français. Cette année nous l'association a pu compter sur un parrain de renom, Médine, qui s‘est rendu à Paloma en avril lors du lancement du projet. À cette occasion, il a rencontré une dizaine de jeunes, issus du centre social André Malraux, de l’ITEP du Grézan, de la Mecs Paul Rabault et du CEF de Nîmes. Tous ont pris part à ce projet, et ont participé aux nombreux ateliers dans les studios de Paloma. Trois morceaux y ont été enregistrés. Vendredi 27 octobre les participants auront l’occasion de se produire sur scène et faire découvrir au public leur travail !

 Donis Santiago : Rappeur nîmois, Donis Santiago a débuté le rap dans les années 1990. Membre du groupe TPA dans les années 2000, il intègre par la suite le collectif nîmois LEGENDE URBAINE (L.U.). Il compte aujourd’hui plusieurs albums et mixtape à son actif avec ces groupes, mais développe également des projets solo. En 2004 paraît sa première mixtape nommée «Version originale». Suivent ensuite deux albums, «Suite logique» et actuellement «Supernova». Tout au long de sa carrière, Donis a collaboré avec de nombreux artistes de renommé nationale telle que : Boss One (Troisième œil), Kerry James, le rat Luciano (Fonky Family), REDK (Carpe Diem) ou encore IKBAL (T.L.F.).

Le vendredi 27 octobre à 20h. Paloma, Nîmes. 12 à 18 €

Tout simplement Graffiti # Générac

cccc
cccc

Marquant un lien évident avec le festival de l’association : « Tout Simplement Hip Hop », qui a lieu depuis 10 ans dans le Gard, Da Storm et Nîmes Métropole proposent un temps fort dédié au graffiti sur les communes de l’agglomération nîmoise. Tout Simplement Graffiti est une rendez-vous qui permet à des artistes locaux et de renommée nationale de s’exprimer sur les murs des communes de l’agglomération nîmoise.  Après Rodilhan en juin dernier, la commune de Générac est cette fois-ci mise à l’honneur pour cette nouvelle édition.

En partenariat avec Les Rascagnous, espace ados de Générac, une fresque de 50m de long ornera le jardin « L’Or des Pitchounes ». Les 20 premiers mètres seront réalisés en ateliers avec les jeunes de la commune par l’artiste Pyrate . Les 3 et 4 novembre, il sera rejoint par les artistes RESO et Difuz, respectivement venus de Toulouse et de Marseille pour peindre les 30 autres mètres du mur.

Le 4 novembre à 16h se tiendra le vernissage au jardin «L’Or des Pitchounes» (montée du château) où sera réalisée cette fresque. Un rapatriement au château de Générac situé à proximité est prévu en cas de mauvais temps.

Paradoxal Wild, Cie Ayaghma

bbb
Une démarche artistique qui se concrétise par une création solo

Une création solitaire comme lieu privilégié d‘une expérimentation et d‘un renouvellement esthétique, empreints d‘une dimension politique et idéologique. Premier solo pour la compagne Ayaghma, cette création dessine les contours et le souffle de la démarche artistique de Nacim Battou, danseur et chorégraphe hip hop.Elle fait également suite à une commande pour le festival international de Baalbeck au Liban : «L’idée de faire un solo est très présente depuis quelques années… Ce voyage au Liban me permet de découvrir les prémices de celui-ci en le confrontant à un lieu singulier et chargé de sens, le temple de Bacchus aux abord de la frontière Syrienne. Cette première création est l’occasion de développer et d’affirmer ma démarche artistique, mes méthodes, mon langage et mon écriture chorégraphique.» Nacim Battou

Mercredi 8 novembre à 20h. Théâtre Christian Liger, Nîmes. 9 à 15 €

Et aussi …

b
Battle Minots

 Hip Hop pour tous #2 : Mercredi 11 octobre, Salle polyvalente de Marguerittes, Gratuit . La journée, Animée par Da Storm sera un temps de rencontre et d‘échange autour du Hip Hop. Elle permettra à tous de se réunir autour d‘une pratique artistique adaptée, qu‘il s‘agisse d‘expression corporelle par le biais d‘ateliers de danse Hip Hop (SIMON et YOUSSEF du crew Indigènes de Vauvert) ou bien graphique grâce au graffiti (PYRATE et GECKO) ou encore musicale par le DJing (DJ SETH). Un spectacle de danse Hip hop de 45 minutes ouvert à tous sera programmé à 13h15, spectacle de la compagnie AYAGHMA. Cette journée est organisée en collaboration avec le Comité de Sport Adapté du Gard, grâce au soutien du Département du Gard et de la commune de Marguerittes

Battle Minots + ateliers Hip Hop. Samedi 28 octobre à partir de 10h30, Paloma, Nîmes, Stages payants / Battle gratuit. Dans le festival TSHH, il y a toujours eu une place pour les enfants que ce soit à travers l‘apprentissage des disciplines de la culture hip hop ou sous forme de battle pour leur permettre de s‘exprimer librement.

Ateliers Hip Hop  à Paloma de 10h30 à 12h. Graffiti : à partir de 8 ans. DJ : à partir de 8 ans. New Style (danse hip hop debout) : à partir de 6 ans Breackdance: à partir de 6 ans. RAP : à partir de 8 ans. Inscriptions : 04.11.94.00.10

Stages Hip Hop : Du 30 oct au 3 nov, Le Cercle, Bouillargues. Payant. Pendant les vacances scolaires, des stages sont organisés au Cercle, sur le chemin des canaux, à Bouillargues. L‘occasion pour les initiés de venir s‘entraîner, et pour les néophytes de venir d‘essayer au breakdance ou au graffiti.Du 30 octobre au 3 novembre, de 14h à 16h, stages de breakdance (figures au sol). (à partir de 6 ans). Du 30 octobre au 1er novembre, de 14h à 16h, stages de graffiti (à partir de 8 ans) Possibilité de venir à la journée ou à la semaine. 70 € la semaine de DANSE HIP HOP / 15 € la journée. 50 € les 3 jours de GRAFFITI / 20€ la journée

Exposition photo au CHU de Nîmes : Purs traits, Patricia Martinez Aka Oz. Vernissage le vendredi 3 novembre à 12h. Maison de la Région, Nîmes. Gratuit.

Depuis longtemps, Da Storm souhaitait monter  des projets à l‘hôpital et notamment avec le CHU de Nîmes où travaillent quelques uns de leurs bénévoles. En effet, L’association Da Storm s’évertue à mener des actions en direction de publics très variés. En 2016, l’association avait collaboré une première fois avec le service pédiatrie du CHU pour Noël, avec la volonté de faire entrer la culture, et plus précisément la culture hip-hop, à l’hôpital. Dans le cadre de la deuxième partie du festival Tout Simplement Hip-Hop, Da Storm et le CHU de Nîmes s’associent pour présenter l’exposition   « Purs Traits » de la photographe Patricia Martinez, bénévole de l’association depuis (presque) toujours et aide-soignante à l’hôpital universitaire Carémeau. Par l’organisation de cet événement, le CHU de Nîmes affirme sa volonté d’ouvrir, grâce au tissu associatif local, l’hôpital sur la vie de la cité, afin de faire bénéficier les usagers et les professionnels de santé, d’une politique culturelle qualitative car, s’il est un lieu de soins, d’enseignement et de recherche, l’hôpital est avant tout un lieu de vie. Exposition visible du 3 novembre au 1er décembre 2017

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité