A la uneActualités

ALÈS Yvonne, 95 ans, sacrée « Super Mamie »

Yvonne, Super Mamie d'Alès, avec son arrière-petit-fils. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Yvonne, Super Mamie d'Alès, avec son arrière-petit-fils. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Yvonne, Super Mamie d'Alès, avec son arrière-petit-fils. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

L’élection de Super Mamie, organisée ce samedi dans le cadre de la semaine bleue, a attiré environ 300 personnes à l’espace Cazot. La grande gagnante est Yvonne, la doyenne du concours.

Des déclarations d’amour, des rires, des larmes : l’élection de Super Mamie, présentée par Fabienne Ollier, fondatrice du comité Super Mamie et Sophie Darel, présentatrice de télévision et actrice populaire, était chargée d’émotion cet après-midi. Sur la scène de la salle Cazot, les candidates au titre ont effectué trois passages – le premier avec l’un de leurs enfants, le deuxième avec leurs petits-enfants, le dernier pour présenter leur passion – pour tenter de séduire le public et le jury. En revanche, leurs enfants et petits-enfants ne sont pas à convaincre : dans leurs cœurs, elles sont déjà toutes des supers mamies.

Yvonne, 95 ans, Super Mamie d’Alès !

C’est la doyenne du concours. Yvonne, très sérieuse sur la scène, est perçue par les siens comme une « reine-mère. » Cette maman, « très discrète et attentive » selon sa fille Colette, « n’a aucun défaut », assure son arrière-petit-fils de 11 ans. Ce qu’elle aime plus que tout, c’est les grandes tablées conviviales avec ses cinq enfants, ses huit petits-enfants et ses arrière-petits-enfants. Ça fait du monde à nourrir ! Pour son dernier passage sur scène, la nonagénaire a choisi de lire un poème de Jacques Salomé : Prenez le temps. Elle remporte ce concours.

Béatrix, 70 ans, première dauphine

Béatrix et sa petite-fille. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Béatrix et sa petite-fille. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

« Elle est capable de déplacer des montagnes. » Benjamin, l’un des trois enfants de Béatrix, ne tarit pas d’éloges sur sa mère. Sa petite-fille Emma, âgée de 6 ans, est dans un autre registre, tout aussi touchant : « Quand je vais chez mamie, elle m’apprend à étendre le linge. Parfois, on joue et je sais qu’elle fait exprès de me laisser gagner. Mais elle, elle croit que je ne le vois pas. Je t’aime mamie chérie. » Cette mamie très dynamique s’est illustrée sur la scène en dansant le rock’n’roll avec son mari Jean-Paul.

Jany, 73 ans, deuxième dauphine

Démonstration de chant de Jany avec son mari à l accordéon. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Démonstration de chant de Jany avec son mari à l accordéon. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Pour ses deux filles Agnès et Géraldine, Jany est « la meilleure dans toutes les catégories. » Que dire de plus ? Lenny, l’un de ses trois petits-fils, a bien quelque chose à ajouter : « On l’aime surtout quand elle nous gratte le dos. » Mais elle a surtout un autre talent : le chant qu’elle pratique accompagnée par son mari à l’accordéon. Une jolie démonstration sur la scène de l’espace Cazot.

Annie, 72 ans

Annie et sa petite-fille. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Annie et sa petite-fille. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Cette maman de trois enfants n’a pas pu retenir ses larmes lorsqu’Andréa, sa petite fille, s’est adressée à elle au nom de ses huit petits-enfants : « Mamie, nous te disons merci. Tu es d’une grande patience avec nous. Tu nous transmets des valeurs d’obéissance et de respect des gens. Je t’aime. » Un peu plus tôt, c’était Béatrice, la fille d’Annie, qui a rendu hommage à sa maman « qui a toujours eu le cœur ouvert. » Cette passionnée de tricot a ensuite fait une petite démonstration de son activité favorite : le crochet.

Claudine, 73 ans

Claudine a proposé une démonstration de Biodanza. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Claudine a proposé une démonstration de Biodanza. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La joie de vivre. Voici ce qui caractérise Claudine, maman de trois enfants adoptés et de deux petits-enfants. Sa fille a choisi des mots simples pour décrire sa mère : « Elle est tout pour moi et pour mes enfants. » Son petit-fils lui a offert une petite danse, une activité que Claudine affectionne particulièrement : elle-même pratique la Biodanza, une danse de joie qu’elle a fait découvrir au public lors de son passage passion.

Jeanine, 67 ans

Jeanine et ses deux petits-fils. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Jeanine et ses deux petits-fils. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le sourire accroché aux lèvres, Jeanine est maman de deux enfants et mamie de trois petits-enfants. Deux d’entre eux, Raphaël et Gabriel, ont décrit une « super-mamie même si elle a un fort caractère. » La sexagénaire s’est déhanché sur du Madison pour compléter sa prestation.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité