Actualités

BAGNOLS Un tour de France pour promouvoir la voiture électrique

Le départ du France électrique tour a été donné ce mardi matin de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le départ du France électrique tour a été donné ce mardi matin de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le troisième France électrique tour a pris son départ officiel de Bagnols tôt ce mardi matin, avec l’assourdissant silence des moteurs électriques en fond sonore.

19 équipages ont pris place dans des voitures électriques et un sur une moto, pour un parcours qui les verra parcourir 1 500 kilomètres en quatre jours, jusqu’à la Roche-sur-Yon, en Vendée.

Parmi les 19 équipages, des voitures de la marque américaine Tesla, et un équipage du SMEG (au second plan) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Parmi les 19 équipages, des voitures de la marque américaine Tesla, et un équipage du SMEG (au second plan) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Ce tour a pour fonction de promouvoir le véhicule électrique, mais aussi les bornes de recharge », soulignera le maire de Bagnols et vice-président du Syndicat mixte d’électrification du Gard (SMEG), Jean-Yves Chapelet. Ce même SMEG qui déploie des bornes de recharge dans tout le département avec un zèle certain : « Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez dans le département, vous n’êtes jamais à plus de 50 kilomètres d’une borne, affirmera l’élu. Aujourd’hui, nous avons déployé plus de 120 bornes, et nous sommes le premier département d’Occitanie. » De quoi justifier un départ du tour à partir des bornes de la place Pierre-Boulot.

Le maire de Bagnols et motard émérite Jean-Yves Chapelet a testé la moto électrique Mujoo (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire de Bagnols et motard émérite Jean-Yves Chapelet a testé la moto électrique Mujoo (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La ville compte aujourd’hui quatre bornes, et trois supplémentaires sont prévues. Conjugué à une autonomie grandissante des batteries des véhicules électriques, ce déploiement permet aujourd’hui de « faire largement plus qu’avec un diesel », note l’organisateur de l’événement Jean-François Villeret.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité