A la unePolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Comme tous les dimanches, Objectif Gard vous propose son cocktail d’indiscrétions politiques. Un digestif hebdomadaire à déguster sans modération !

Édito. Il y a dans le métier de journaliste, et encore plus quand on fait de l'actualité de proximité, des sujets extrêmement sensibles. A Nîmes, par exemple, on peut écrire un article sur les pompiers, mais uniquement pour en dire du bien. Seulement, notre crédibilité - qui nous vaut par ailleurs d'être toujours plus suivi - nous impose d'écrire des articles sans complaisance, qui ne nous rendrons pas spécialement populaire auprès du plus grand nombre. C'est notre métier, on l'assume, mais il y a des limites. Et cette semaine, malgré les représailles que ces quelques lignes risquent de nous attirer, on tient à pousser un coup de gueule contre l'attitude de certains pompiers. Les soldats du feu reprochent à notre rédaction un article sur la vétusté de leurs véhicules (relire ici), "un article de merde", selon l'un de leur représentant qui a contacté notre rédaction lundi matin, avant de nous conseiller vivement de ne plus rien écrire à leur sujet, ni d'aller à leur rencontre sans quoi il pourrait nous arriver des bricoles... Dans la foulée, l'un de nos journalistes a été pris à partie et traité de tous les noms. Pour ne pas mettre d'huile sur le feu qu'ils n'éteindront pas pour nous, nous avons préféré en rester là. Mais rappelons tout de même que l'origine de la grève des pompiers fait suite à des menaces et des violences dont ils ont été les victimes. Il est regrettable qu'ils usent, en douce, des méthodes qu'ils dénoncent publiquement. Vraiment regrettable.

Nîmes Olympique au centre de la guerre Fournier-Lachaud. Le maire de Nîmes et le président du Nîmes Olympique Rani Assaf se sont rencontrés en fin semaine pour évoquer la vente du stade des Costières mais surtout de sa restauration car en l'état, le stade ne sera jamais homologué si l'accès en Ligue 1 devait avoir lieu à la fin de la saison. Propriétaire de l'enceinte sportive, la Ville n'aurait pas les moyens de financer sa remise à neuf. Selon nos informations, une rencontre entre Yvan Lachaud et Rani Assaf en début de semaine prochaine pourrait contrarier les petits plans de la mairie de Nîmes. Le président de Nîmes Métropole n'ayant pas dit son dernier mot tente de convaincre le président du Nîmes Olympique de s'installer près de la future Gare de Manduel. C'est encore plus vrai depuis ce samedi matin ... La guerre avec l'édile de Nîmes a considérablement renforcé son envie pour 2020 et le développement d'un projet ambitieux pour les Nîmois.

Gourdel sur la sellette ? C’est la question qui taraude le mundillo politique, après le divorce Fournier/Lachaud. Samedi en conseil municipal, le maire de Nîmes a décidé - contre toute attente - de retirer la délégation Finances à son adjoint UDI et président de Nîmes Métropole Yvan Lachaud. Des représailles, notamment en raison du profond désaccord entre Ville et l’Agglo sur le montant des charges que Nîmes doit assumer pour le transfert de ses zones d’activités économiques. Au Colisée, siège de Nîmes Métropole, Yvan Lachaud pourrait-il à son tour priver Le Républicain Pascal Gourdel de sa délégation au développement économique ? « S’il retire la délégation à Pascal Gourdel, on foutra le bordel pour provoquer une réélection du président » lâche-t-on dans le camp LR. La guerre ne fait que commencer.

Département : UDI et Républicains font bande à part. Unis sous la bannière du Bon Sens Républicain, la droite et le centre étaient à deux doigts de remporter le Département aux élections de 2015. Si bien qu’une fois élus, les deux groupes - soudés dans la plupart de leurs votes - partageaient un secrétariat commun. C’est désormais de l'histoire ancienne... Après le clash Fournier/Lachaud au conseil municipal de Nîmes samedi, chacun s'occupera de ses affaires. Au 5éme étage, le président PS doit se frotter les mains… En est-il fini des coûteuses et fastidieuses négociations que lui impose sa majorité relative ?

La guerre des geôles ? Le 16 décembre, une délégation du ministère de la Justice se rend dans le Gard pour visiter des terrains susceptibles d’accueillir la deuxième prison du département. L’année dernière, le gouvernement de François Hollande avait annoncé que le nouvel établissement pénitentiaire verrait le jour en 2020 à Alès. Seulement voilà, qui dit nouvelle majorité, dit nouvelle fenêtre de tir pour les députés nîmois. Françoise Dumas et Philippe Berta préféreraient en effet que l’établissement se construise sur leurs terres, là où se trouve déjà les tribunaux et juridiction d’Appel… Le 16 décembre, la délégation ministérielle a aussi prévu de visiter un terrain sur Nîmes. 

Delga attendue à la fédération PS. Destinée à jouer un rôle majeur dans la reconquête du PS, la présidente de la Région Occitanie rendra bientôt visite à ses camarades gardois. Membre de la direction collégiale, elle viendra récupérer la synthèse des 350 contributions des militants pour la refondation de leur mouvement, après la débâcle des présidentielle et législatives.

Le ministre Grimaux dans le Gard ? C’est le souhait du référent d’En Marche Jérôme Talon. La venue du secrétaire d’État délégué à l’Économie et aux Finances pourrait se faire à l’occasion des « assises fondatrices » du parti présidentiel dans le département. L’objectif : présenter l’organisation ainsi que les militants chargés de faire tourner la boutique…

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

2 réactions sur “ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine”

  1. Donc Lachaud a un « projet ambitieux » et Fournier a « des petits plans »…
    Ah, la passion d’informer! en toute impartialité bien sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité