Economie

ALÈS AUDACE Coup de projecteur sur trois entreprises

Cette année, trois entreprises emblématiques du bassin ont été mises à l'honneur lors de la soirée de remise des prix du concours Alès Audace

Les entrepreneurs mis à l'honneur ce mardi soir autour du sous-préfet Olivier Delcayrou et du président d'Alès Agglo Max Roustan. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La soirée de remise des prix du concours Alès Audace, qui s’est tenue mardi soir au Cratère, était aussi l’occasion de mettre en lumière trois entreprises qui font la richesse du territoire.

Elles ont, chacune à leur manière, brillé en 2017. « Nous avons choisi trois exemples méritants, parmi tant d’autres, pour montrer la vivacité du territoire », explique Jalil Benabdilah, vice-président d’Alès Agglo. Dans ce top 3, on retrouve la société S Group, basé à Méjannes-lès-Alès et spécialiste de l’événementiel. Créé en 2001, S Group, représenté par Alexandre Coulet, a démarré par des festivals associatifs et réalise aujourd’hui plus de 1 500 prestations par an (concerts, événements sportifs, salons, etc.) Entre 2016 et 2017, son chiffre d’affaires est passé de 6 à 12 millions d’euros.

Plus historique, le groupe Capelle – qui existe depuis 1950 et dont le siège est à Vézénobres – est, quant à lui, le leader européen dans le domaine du transport exceptionnel et de la manutention lourde. Son président, Jean-Daniel Capelle, a souligné l’acquisition de six sociétés en 2017 qui permet au groupe d’accueillir 80 collaborateurs supplémentaires ainsi qu’un gain de chiffre d’affaires de près de 15 millions d’euros.

L’autre fleuron mis en avant, c’est l’entreprise alésienne NTN SNR Cévennes, spécialiste du roulement de roue automobile. En 2016, elle a obtenu le label « industrie du futur » pour son usine de Croupillac où sont fabriqués les roulements dits de troisième génération. L’ascension s’est poursuivie en 2017, comme le souligne le directeur Laurent Condomines, avec plus de 9 millions d’euros d’investissement et la création de 30 emplois en CDI. Le groupe fêtera ses 100 ans l’année prochaine.

Devant cette présentation, le grand témoin de la soirée, Louis Gallois – ancien patron de la SNCF, commissaire général à l’investissement de 2012 à 2014, ou encore président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën – s'est dit marqué par « le dynamisme » du bassin alésien : « J’ai rarement vu un territoire comme celui-ci être en capacité de se mobiliser et de valoriser ainsi l’entreprenariat et l’audace », a souligné Louis Gallois qui n’avait, avant cette grande soirée de mardi, jamais mis les pieds à Alès.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité