ActualitésSociété

NÎMES NOUAS est dans la place… Saint-Charles

L'association vient de vendre à l'euro symbolique des ordinateurs remis en état par des jeunes de la structure

(Photo Anthony Maurin).

Vous ne connaissez pas encore l’association NOUAS? L'erreur sera vite réparée! Tout comme les ordinateurs que l'asso au grand coeur vient de vendre pour l'euro symbolique à des jeunes (et moins jeunes) des quartiers Gambetta et Richelieu.

En effet, NOUAS œuvre dans le domaine de la formation et de l’insertion socio-professionnelle. Le plus souvent ancrée dans des territoires délaissés, NOUAS, dès 2007, a mise en place une recyclerie informatique constituant une plateforme alliant les pratiques et les apprentissages liés aux métiers du numérique.

Les jeunes pris en charge par l’association viennent tout juste de remettre à des familles démunies les ordinateurs reconditionnés par leurs soins. Une véritable aventure qui permet d'une part le développement des compétences des jeunes de l'asso et d'autre part, d'éviter la fameuse fracture numérique qui semble gagner du terrain.

Abdelhak Harraga, Directeur Général de NOUAS (Photo Anthony Maurin).

Pour simple rappel, NOUAS c'est, en chiffres et sur trois départements (Gard, Hérault et Pyrénées Orientales), une sorte d'ovni sociétal. Depuis 28 ans et grâce à la confiance de ses partenaires institutionnels, Nouas a accueilli, accompagné et formé plus de 107500 personnes. Plus de 15000 personnes formées, plus de 12000 personnes accompagnées à l’emploi dont plus de 5000 en retour à l’emploi. Mais NOUAS c'est aussi plus de 20000 entreprises mobilisées, quelque 1500 associations formées ou accompagnées et plus de 500 emplois crées... Rien que ça!

Isabelle Knowles, Directrice Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) était de la partie. "NOUAS est centrée sur la prévention des phénomènes d'exclusion, grâce à ses multiples réseaux et à son adaptation, elle fait du citoyen un acteur, c'est important! Les nouveaux métiers du numérique permettent à NOUAS de mettre en synergie des jeunes et de prévenir la fracture numérique grâce à une dimension pédagogique et à un projet complet, souvent actif dans les quartiers de Politique de la Ville, c'est un modèle de vivre ensemble".

(Photo Anthony Maurin).

Pour Abdelhak Harraga, Directeur Général de l'asso, "Nous ne sommes pas dans le virtuel mais dans le pragmatisme car nous donnons les outils nécessaires pour avancer. Nous travaillons sur les besoins émergents, dans les quartiers populaires et nous accompagnons sans assister grâce à des formations pour des projets professionnels. Le soir, nos locaux se transforment et permettent l'accompagnement scolaire pour les jeunes su quartier. Nous ne sommes qu'une goutte dans un océan mais nous apportons notre pierre à l'édifice".

De son côté, Corine Ponce-Casanova, conseillère communautaire représentant Yvan Lachaud, "Le Président de Nîmes Métropole porte un intérêt certain à NOUAS et confirme sa présence financière à vos côtés chaque année à venir car il nous faut avoir cette vision. C'est votre travail qu'il faut aider". Egalement partenaire, le Conseil départemental s'est rallié à la belle cause. Amal Couvreur, vice-Présidente déléguée aux contrats de ville et à la jeunesse annonce la couleur, "Je suis fière d'être ici pour une raison... Pour moi, NOUAS prouve l'engagement de nos jeunes qui réparent les ordinateurs et transmettent leur savoir et ces machines à des gens qui sont actuellement en difficulté. Bravo à vous les jeunes, vous êtes la France de demain".

Nouas Nîmes, 8 Place Saint-Charles, 30000 Nîmes, France. Tél: 09.52.16.65.93.

(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité